Paris ZigZag

Le guide de survie
des parisiens

Recevez gratuitement notre carte des meilleurs resto romantiques de Paris !

X

7 Impasse Florimont, sur les traces de Georges Brassens

BRASSENS_Impasse-Florimont

Voici un pèlerinage que tous les amoureux de la chanson française apprécieront.

En plein cœur le 14eme arrondissement, entre « la rue Didot et la rue de Vanves », derrière une horrible station-essence, se cache une allée discrète : l’impasse Florimont  Georges Brassens se réfugia en 1944 durant l’une de ses permissions.

Il y restera exactement  22 ans (de 1944 à 1966), au début dans le plus grand dénuement. C’est dans ce cadre peu banal que le chanteur écrira la plupart de ses chansons  comme « Le Gorille », « Le fossoyeur » et « Margot ».

L’entrée de l’impasse ressemble à une sorte de garage où des véhicules se trouvent en attente de leur vidange sur un affreux parking qui a succédé à l’immeuble de l’époque… et oui , « le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con, on est con … ! »

Au début de la rue, vous trouverez une modeste plaque en marbre rose qui informe que « Georges Brassens habita cette impasse de 1944 à 1966 et y écrivit ses premières chansons ».

L’impasse aujourd’hui fleurie, offre un aspect beaucoup plus pimpant que le coupe-gorge sordide, d’il y a 60 ans, aux façades lépreuses. Le ciment a  aujourd’hui remplacé la chaussée de pavés, sillonnée à l’époque par une rigole d’eaux usées.

C’est donc ici que le visiteur accomplira avec émotion les derniers pas qui l’emmèneront devant une maisonnette au numéro 7, anciennement numéro 9. Un bas-relief en bronze, œuvre de Renaud, posé en 1994, délavé par la patine du temps, rappelle que « le poète, musicien et chanteur vécut ici » avec pour épitaphe, « Et que t’emporte entre les dents, un flocon des neiges d’antan ».

Impasse-Florimont-brassens

Si vous êtes de passage dans le 14eme arrondissement, n’oubliez pas d’y faire un saut! Il est très touchant de penser que dans cet habitat précaire, Brassens a écrit et composé quelques-unes de ses plus belles chansons, et qu’il a continué à y vivre même la notoriété venue.

Impasse-Florimont-brassens

On vous conseille également un bar à proximité : le café des Artistes, au 60 rue Didot.  Agréable pour sa terrasse vous pourrez y prendre une bière bien fraîche ! Sachez que plus bas dans la rue Didot il y a beaucoup de magnifiques petites impasses.

maison de brassens paris

***

florimont-brassens-2

***

brassens-florimont

Côté pratique :
7  impasse Florimont
75014
Métro Plaisance ou Alesia

Facebook
Twitter
Google+