Les plus beaux réverbères de Paris

reverbere-pont-alexandre-iii-paris-8eme

Paris n’est pas qualifiée de Ville Lumière par hasard ! Éclairée de toute part, elle est réputée pour ses réverbères absolument uniques au monde. Cet héritage, elle le doit notamment aux pratiques d’une époque où les lanternes au gaz étaient la norme en matière d’éclairage. En effet, avant l’apparition et la démocratisation de l’ampoule électrique, les lampadaires étaient toujours produits en petite série car réservés à une élite. C’est pourquoi, les installations qui datent de cette période sont souvent très travaillées.

Lorsqu’il a fallu convertir l’éclairage au gaz à l’électricité, la tendance était à la réhabilitation de ces lanternes « de style ». Dès la fin des années 1950, la Ville de Paris s’inspire des modèles du 19ème siècle (dont les brevets étaient tombés dans le domaine public) pour réaliser ses nouveaux lampadaires électriques. Anciens ou se voulant comme tels, découvrez les exemples les plus atypiques de réverbères parisiens !

1 – Sur le pont Alexandre III (8ème)

Inauguré pour l’Exposition universelle de 1900, le pont Alexandre III est l’un des ponts les plus décorés de Paris. Tout en moulures et en dorures, il se pare également d’une rangée de 32 réverbères en bronze, absolument uniques en leur genre. Aux extrémités du pont, on peut admirer les candélabres du sculpteur Henri Désiré Gauquier, à la base desquels des statuettes d’enfants forment la « Ronde des Amours ».

reverberes-pont-alexandre-iii-paris-8eme

reverbere-pont-alexandre-iii-paris-8eme

2 – Sur la place Furstenberg (6ème)

En plein cœur du quartier de Saint-Germain-des-Près, une petite place très romantique abrite un unique lampadaire sur son terre-plein central. Les loupiotes sphériques d’autrefois ont désormais été remplacés par des lanternes coniques. Cette forme de lampadaire, plutôt rare, confère à cette placette de Rive Gauche tout son charme.

reverbere-place-furstenberg-paris-6eme

reverbere-place-furstenberg-paris-6eme

3 – Sur la place de la Concorde (8ème)

Les candélabres en forme de colonne rostrale qui ornent la place de la Concorde sont tout simplement époustouflants. Dessinées par Jacques Ignace Hittorff en clin d’oeil à l’Hôtel de la Marine voisin, ces réverbères ouvragés sont des modèles uniques.

reverbere-place-concorde-paris-8eme

reverbere-place-concorde-paris-8eme

4 – Sur la place de l’Hôtel-de-Ville (4ème) 

Dans le quartier du Marais, de magnifiques lampadaires coniques éclairent de leurs vives lumières le parvis de l’Hôtel-de-Ville. Un décor qui renforce d’autant plus le charme de ce somptueux édifice néo-renaissance.

reverberes-place-hotel-de-ville-paris-4eme

5 – Sur la place de l’Opéra (9ème)

L’Opéra Garnier est sûrement le monument le plus gâté de la capitale en matière de réverbères. Son vaste appel aux dons a récemment permis de restaurer les 22 magnifiques cariatides dont la place se pare. Ces« femmes lampadaires » sont accompagnés de nombreux autres réverbères aux formes les plus diverses. Le 28 juin 2016, la restauration de cette extraordinaire « ceinture de lumière » a également permis de remettre sur pied pas moins de 22 lampadaires, 2 candélabres, 4 colonnes pyramidales, 8 colonnes rostrales et 2 colonnes impériales.

reverberes-place-de-lopera-paris-9eme

6 – Sur la place Vendôme (1er)

Tout autour de la majestueuse colonne Vendôme, de nombreux réverbères coniques viennent éclairer cette chic place du centre de Paris. Mais, plus exceptionnelles encore sont les trois petites lanternes suspendues aux pavillons d’angle de la place.

lanterne-place-vendome-paris-1er

lanterne-place-vendome-paris-1er

7 – Dans le Passage Vandrezanne (13ème)

Dans cet étroit passage de la Butte aux Cailles, reliant la rue Vandrezanne à la rue du Moulin-des-Près, ont été installés des candélabres console. Leur forme spécifique permet de tenir à distance les loupiotes des habitations riveraines. Particulièrement rares à Paris, ces lampadaires ajoutent une touche de folklore supplémentaire à cette allée pittoresque.

candelabre-passage-vandrezanne-paris-13eme

8 – Dans le square Louise-Michel (18ème)

C’est en bas du Sacré-Cœur que l’on trouve sans aucun doute le réverbère le plus insolite de Paris ! Ce candélabre à grande lyre est ornée d’une horloge, ce qui en fait un modèle original.

9 – À l’entrée des stations de métro

On passe devant tous les jours sans plus forcément remarquer la beauté des réverbères qui encadrent nos stations de métro. Conçues par Hector Guimard, ces lampadaires, empreints du style Art Déco, ont vocation à éclairer les encarts de signalisation du métro. Ces réverbères sont de deux types. Dans leur forme la plus simple, ils se réduisent à un seul globe lumineux. Pour ce qui est des descentes non couvertes aux abords des escaliers, elles sont ornées de deux réverbères en forme de brin de muguet munis d’ampoules orange.

lanterne-metro-paris

lanternes-metro-paris

Vous en voulez plus ? Inscrivez-vous !
Pour recevoir LE MEILLEUR DU PARIS INSOLITE ET SECRET par mail
Facebook
Twitter
Google+