Les rues les plus insolites de Paris

rue-insolite-paris
© Photos : Audrey FELIX / Kotomi / IceSorbets / Jpd / Pierre Ménard / Suzanne Levasseur / Alice Charpentier

Paris est une mine d’or,  même pour les plus parisiens d’entre nous. On ne sait jamais sur quoi on va tomber au détour d’une promenade ou en changeant de quartier. La preuve avec ces 10 rues insolites, planquées, fleuries, champêtres… Elles transportent les visiteurs dans un autre monde, loin de la capitale agitée et stressée que l’on connaît. Petite balade autour des plus belles ruelles secrètes de Paris.

 

1. Notting Hill à Paris : rue Crémieux (12ème)

Les aficionados de la capitale britannique trouveront sûrement à cette rue pavée des faux airs de Portobello Road, dans le quartier pastel de Notting Hill. Murs peinturlurés, façades arc-en-ciel et fresques en trompe l’œil. C’est un peu l’excentricité londonienne qui déboule à Paris.

Métro : Quai de la Rapée

rue-insolite-paris-3

2. Jungle urbaine : rue des Thermopyles (14ème)

Des maisons de poche qui ne dépassent pas les 3 étages, de la vigne vierge qui n’en fait qu’à sa branche et des façades où la glycine est reine. La Rue des Thermopyles c’est un p’tit bout de campagne à Paris. 280 mètres d’air pur et de tranquillité.

Métro : Pernety

rues-insolites-paris-thermopyles

3. Repère d’artistes : Cité Durmar, Cité du Figuer (11ème)

Ancienne impasse maraîchère, la Cité Durmar en a vu défiler du monde : les maisons de cultivateurs ont peu à peu laissé la place à des ateliers d’artisans et d’artistes. A deux pas de là, la Cité du Figuier, plus verdoyante, mixe devantures colorées, lofts arty et parterres bourgeonnants.
La Cité Durmar, 154 rue Oberkampf, 75011 Paris
La Cité du Figuier, 104-106 rue Oberkampf, 75011 Paris

Métro : Ménilmontant

impasse-cachees-paris-durmar impasses-cachees-paris-11

4. Labyrinthe d’impasses : rue des Vignoles (20ème)

La Rue des Vignoles abrite une quinzaine d’impasses datant du 19ème siècle où étaient originalement installés des logements ouvriers. Perdez-vous dans cette enfilade de ruelles plus étriquées les unes que les autres. L’impasse Poule affiche 60 mètres de long et 2 mètres de large au compteur.

Métro : Buzenval

rues-insolite-vignolles-paris

5. Maisonnettes bucoliques: Villa Daviel (13ème)

Ouverte en 1912, la Villa Daviel est postée dans le quartier paisible et (street) arty de la Butte-aux-Cailles. Enfoncez-vous dans cette impasse pour zyeuter les maisons qui bordent le chemin pavé, leurs plantes qui se font la malle à travers les portails colorés. Derrière vous, découvrez les résidences à colombages de la Petite Alsace.

7 rue Daviel, 75013 Paris
Métro : Corvisart, Glacière

villa-daviel-rues-insolites-paris

6. Passage dérobé : 52 rue Mouffetard (5ème)

C’est dans l’une des plus anciennes rues de Paris que s’est réfugié un passage endormi. Entre une boutique de souvenirs bariolée et un distributeur, poussez la porte du numéro 52. Là, des appartements tranquilles, des murs blancs et des volets assortis aux plantes grimpantes vous feront oublier le bouillonnement de la ville pendant un instant.

Métro : Place Monge

rues-insolites-paris-mouffetard

7. Balade champêtre : square des Peupliers (13ème)

Encore un petit îlot de maisons pittoresques perdues dans une végétation foisonnante. Derrière les portes presque étouffées par la nature, on imagine bien une vie calme, loin de la folie parisienne, enfoncé dans un fauteuil confortable, un bouquin corné à la main, le chant des oiseaux en guise de réveil.

72 rue Moulin-des-Prés, 75013 Paris
Métro : Tolbiac

impasses-cachees-paris-square

8. Traversée poétique : passage Molière (3ème)

C’est depuis 1871 que les Parisiens battent le pavé dans ce joli passage. Anciennement passage des Sans-Culottes puis passage des Nourrices, son nom actuel vient de l’ancien théâtre Molière, aujourd’hui transformé en Maison de la Poésie. Reliant la rue Saint Martin à la rue Quincampoix, c’est un doux refuge abritant quelques petites boutiques, restaurants et troquets au charme désuet.

82 rue Quincampoix, 75003 Paris
Métro : Beaubourg

passage-moliere-paris-expressives

9. Repère de villas : rue de Mouzaïa (19ème)

Avant de vous poser sur l’herbe fraîche très prisée du parc des Buttes Chaumont, flânez du côté de la rue de Mouzaïa, tenant son nom du col de Mouzaïa en Algérie. Ouverte en 1879, c’est le QG des petites « villas », des jardins coquets et des ruelles verdoyantes.

Métro : Botzaris

rues-insolites-paris-mouzaia

10. Planque rétro : passage L’homme (11ème)

A deux foulées du quartier grouillant de Bastille, se planque ce passage aux allures rétro. Reliant la rue de Charonne à l’avenue Ledru-Rollin, ce sont 122 mètres de chemin pavé flanqué d’ateliers et d’apparts’ cosy. Côté nature, des campanules, de la glycine et de la vigne qui a mis le grappin sur toute une façade. Mais qui a arrêté le temps ?

26 rue de Charonne, 75011 Paris
Métro : Ledru-Rollin

rues-insolites-paris-passage-homme

© Et si on se promenait… à Paris !

Facebook
Twitter
Google+