photo-impressionnante-tour-eiffel
Paris Insolite

Prise de vue vertigineuse sur la Tour Eiffel

Email this to someoneShare on Facebook2,247Tweet about this on Twitter0Share on Google+33
20 février 2014

Auteur de la plus improbable photo de la Tour Eiffel , Stéphane Compoint s’est offert un tête à tête avec  la cime de la Tour Eiffel (le haut de l’antenne), 324 mètres de haut pour une prise de vue unique en son genre !  Le résultat est édifiant (photo taille réelle à la fin de l’article) décryptage avec cet alpiniste urbain, un peu fou, que nous avons interviewé !

Qui êtes-vous ? Comment avez-vous eu l’idée de cette photo ?
Je suis photojournaliste depuis trente ans, je couvre notamment des reportages à vocation culturelle, historique ou scientifique.  Je suis aussi spécialisé aussi en prises de vues aériennes et sous-marines. Enfin, j’ai des notions d’alpinisme, donc tout ce qui ressemble à une expédition ou des travaux acrobatiques m’est plutôt familier.

Comment avez-vous réussi à prendre cette incroyable photo ?
Si on a pas le vertige, l’accès n’est pas techniquement compliqué. La principale difficulté, c’est qu’il fallait travailler très vite (on ne peut pas rester longtemps à cause des radiations) et que, bien-sûr, il n’était pas question de revenir une seconde fois en cas de problème. Une fois la haut, j’ai fixé mon appareil sur une perche et utilisé une télécommande à distance pour pouvoir déporter l’appareil et obtenir cet angle de vue.

Cela était assez stressant car je ne pouvais pas voir mon cadrage « en direct ». Dans ce genre d’image, où il n’y a pas d’action, la précision et la géométrie du cadrage est fondamentale !

Je travaille régulièrement avec les différentes sociétés qui gère la Tour Eiffel : la SETE (Société d’Exploitation de la Tour Eiffel), TDF (Télé Diffusion de France), JARNIAS (entreprise qui s’occupe de nombreux travaux sur le monument) et d’autres.
Quand j’entends parler d’une « manip » me semble intéressante pour la presse, je leur propose un synopsis avec les conditions techniques de prises de vues.
Si ma requête est acceptée par les services de sécurité (ça marche pas à tous les coups car ils sont très sourcilleux, normal !), je réalise mon reportage et laisse quelques images aux sociétés de la Tour Eiffel pour leur propre exploitation (journal interne, site internet).

Aviez-vous une combinaison anti radiation?
Oui, je dois m’équiper des pieds à la tête (y compris chaussettes, capuche et gants spéciaux : il fait chaud là dessous…) avec un équipement protecteur antiradiations (je ressemblais un peu à un apiculteur !) pour traverser l’antenne sans encombre, sans être « brûlé » par la puissance des émetteurs TV de la Tour (panneaux blancs).

Comment êtes-vous monté sur l’antenne ?
A l’intérieur de l’antenne, il y a une petite échelle, qui ressemble à celles à l’intérieur des grues (à crinoline).  Il y a une trentaine de mètres à gravir à la verticale (l’équivalent de 10 étages) donc pas question d’être sujet au vertige. Bon, il faut quand même s’attacher avec harnais et mousquetons mais c’est largement faisable, à condition que la météo soit bonne et de ne pas être trop « carré » car c’est étroit !

Avez-vous eu peur ?
C’est le seul endroit de la tour Eiffel où j’ai senti le monument se balancer, un peu comme au sommet d’un mât de voilier. Cela doit être beaucoup plus impressionnant pas mauvais temps, mais là, il faisait beau et il n’y avait pas de vent.

Quelle impression cela fait-il d’être au sommet de ce symbole de Paris ?
Il n’y que trois ou quatre personnes par an (les équipes de maintenance des émetteurs) qui accèdent au sommet de l’antenne… Donc j’ai ressenti un vrai privilège d’être là-haut, et aussi un sentiment de plénitude, un peu comme quand on atteint le sommet d’une montagne.

J’ai grandi avec la Tour Eiffel visible depuis ma fenêtre et ça faisait des années que cette image me trottait dans la tête…
Enfin, c’est très excitant de réaliser une image exclusive sur un sujet aussi photographié que la Tour Eiffel !
Avez-vous eu le temps de profiter de la vue
Oui, mais tout de même pas le temps de rêvasser beaucoup  car il faut travailler très vite (on ne peut pas rester longtemps à cause des radiations)

 

 

Quels sont vos coups de cœur à paris ?
Mon autre coup de cœur, c’est Notre Dame, d’ailleurs j’essaie de réaliser un reportage complet sur le monument pour le 850ème anniversaire de sa construction.

 

Quelle est pour vous la plus belle photo de Paris qui existe?
Pour moi, c’est la première photo aérienne de Paris, prises par la grand Nadar à partir d’une montgolfière à 80 mètres au-dessus du sol en… 1858 ! Pour un photographe qui fait de la photo en ballon captif, forcément !

 

 

Votre rêve de photo à Paris ?
Une photo avec mon ballon, au crépuscule, au-dessus des Champs Elysées éclairées pour les fêtes de fin d’années. C’est tout bête, mais c’est une image qui n’existe pas !

Y a-t-il des photos impossibles à prendre à Paris ?
A paris, tout est affaire de sécurité et d’autorisation (préfecture, mairie, parcs et jardins). Autrement dit, le matin du 14 juillet, presque rien n’est possible, mais le matin du second dimanche d’août, presque tout est possible !

Inscrivez vous à notre prochaine visite guidée !

Vous devriez aimer

Vos commentaires

8 commentaires

Moi, si j’étais monté la haut, j’aurais bousillé la moitié des antennes (pas fait exprès) et j’aurais ramené aucune photo vu que j’aurais oublié la carte mémoire chez moi. En plus j’aurais laissé tomber tous les mousquetons rendant la descente impossible ou presque… Tout cela pour dire que le reportage est exceptionnel et réclame une bonne dose de savoir faire. La prochaine fois, il faudra emmener une caméra type GOPRO et poster le tout sur YOUTUBE

Je ne sais pas dire grand choses SAUF QUE CES PHOTOS SONT DE TOUTE BEAUTE , que peux de gens qui aiment les photos laissent des commentaires alors que moi y compris, on aurait sans doute aimé les réaliser.
je suis content de les avoirs admirés et d’ avoir lu vos différentes explications qui m’ ont bien appris comment vous avez fait.
FELICITATION A VOUS MONSIEUR, ainsi qu’ a tous ceux qui l’ ont construite, ceux qui l’ entretiennent, la peignent et la chouchoute pour qu’ elle reste la plus belle du monde.
Lemoine Thomas

Whaou cette photo, moi qui est le vertige c’est impréssionnant.
bravo.

    • laboureau-couronne
    • 17 novembre 2013
    • 15h09
    • Répondre

    pas male du tt & pluto impressionant ! bravo , bonne fin de journée & à +

Hdr sur la seconde photos (celle avec les 2 techniciens) ?

Un beau reportage et une bonne impression d’hauteur en effet. Nous n’avons pas l’impression qu’elle est aussi haute que celà…

super belle photo , envieux mais pas jaloux ……merci pour le reportage ….
Cordialement Beldie Virgil

Incroyable que personne n’est laissé un commentaire !!! Je trouve ce reportage extraordinaire, ce photographe à eu une bonne idée. Ce sont photos inédites de ce monument parisien très bien éxécutées. En les regardant on a vraiment la sensation de hauteur. La composition de la 1ère image me plait, pour les autres le cadrage est bien pensé et surtout original.

Merci pour ce reportage.

Laisser un commentaire

+ 65 = 66