Balade insolite sur le canal Saint-Martin

balade-canal-saint-martin

  Je suis cette semaine devenu une encyclopédie vivante du Canal Saint Martin grâce à une balade permettant de découvrir à bord d’un zodiac (6 places) les différents canaux de Paris. Les faits marquants, historiques ou anecdotiques vous seront révélés, au fil de l’eau, tout en traversant ponts levant, élégantes passerelles et souterrains. C’est une  bonne alternative aux bateaux-mouches un brin trop touristiques et surtout extrêmement bruyants.

La traversé que j’ai choisi est celle du canal saint martin (une durée de 2h15) depuis le port de l’Arsenal, à Bastille,  jusqu’au bassin de la Villette (vous traverserez les 10ème, 11ème et 19ème arrondissements). L’intérêt de cette visite est l’approche insolite et mystérieuse que vous aurez de Paris. La promenade est superbe, particulièrement à l’approche du souterrain de deux kilomètres, entre le port de l’Arsenal et la rue du Faubourg du Temple. Dans le noir complet, vous avancerez doucement à la lumière des néons qui vous plongeront dans une atmosphère féerique et improbable au cœur de Paris. Vous découvrirez également le fonctionnement des écluses du Canal, la vie et le charme de ses berges et surtout sa partie cachée, qui passe sous la place de la Bastille (l’œuvre- de l’artiste Japonais Kéiichi TAHARA vous fera vivre des instants magiques). Enfin, vous traverserez le Bassin de la Villette, ancien port de commerce aujourd’hui réaménagé pour mettre en valeur la Rotonde de la Villette et glisserez sous l’étonnant pont levant de Crimée.

En résumé, cette balade est réellement originale et vous fera voyager dans le vieux Paris ! Vous revivrez un instant « l’atmosphère » de l’Hôtel du Nord créée par Marcel Carné, Arletty et Louis Jouvet.

 Un peu d’histoire … si aujourd’hui le Canal Saint Martin constitue l’une des plus promenades les plus agréables et pittoresques de la capitale, il n’en fut pas toujours ainsi. Le projet d’aménagement de ce canal est ancien, déjà Louis XIV en avait eu l’idée pour éviter la grande boucle de la Seine à l’ouest de Paris. Décision prise en 1802, les travaux ne s’achèvent qu’en 1825 ! Si l’un des objectifs du canal était d’alimenter en eau la capitale, le plus important était de créer un axe d’acheminement des matériaux et autres produits industriels.

En 1860, dans le grand bouleversement du paysage parisien orchestré par le baron Haussmann, il est décidé la couverture d’une partie du canal pour créer les boulevards Richard Lenoir et Jules Ferry.Tout au long du XXème siècle, le développement du transport routier anéantit le trafic sur le canal qui voit son industrie péricliter et ses ateliers fermer.

Aujourd’hui, ses berges bordées de marronniers et de platanes, ses petits squares, ses écluses et ses passerelles, ses voûtes souterraines, ses bassins parfois plus hauts que la chaussée dégagent une poésie et une atmosphère toute particulière que les parisiens redécouvrent avec plaisir…

 Côté pratique :

Association Contraste
8 bis, quai d’Amsterdam 93320 Les Pavillons-sous-Bois
Tél : 01 48 50 37 37
www.contraste.fr
contact@contraste.fr

Tarifs : à partir de 55 euros par personne