4 impasses secrètes à Paris

01 mai 2015

impasse-cache-paris

 

On pourrait quitter Paris par manque d’espaces verts et de plantes sauvages. Et pourtant,  notre capitale cache son lot de petites impasses verdoyantes où il fait bon flâner. Certaines pourraient même rivaliser avec la province ! Petite balade champêtre et bohème dans Paris que seuls les vrais curieux ont la chance de connaître …

1 – Cité du Midi

Entre les Abbesses et Pigalle, c’est plutôt touristes que verdure et quiétude. Pourtant, une mini impasse s’y cache timidement… La Cité du Midi est une petite parenthèse provençale au cœur de la capitale. On peut notamment y voir les anciens bains-douches de Pigalle et leur classique devanture en carreaux de faïence. L’histoire raconte que le nom de cette voie champêtre vient de ses habitants, originaires du Midi.

48 boulevard Clichy – 75018 Paris

impasses-cachees-paris

2/3 – Cité du Figuier & Cité Durmar

Quand on traine rue Oberkampf, on ne se doute pas qu’au milieu de ses bars bondés se cachent de petites impasses fleuries. Il faut quitter le tumulte de la rue pour s’immiscer dans ses allées à l’ombre des soiffards.

Cité du Figuier

Cette petite impasse pavée et verdoyante est calme à souhait. Les petites maisons basses de style industriel qui font tout son charme sont particulières. Elles étaient jadis des ateliers et logements pour les ouvriers qui y travaillaient. Aujourd’hui, ce sont de petites habitations que les propriétaires gardent jalousement. Mention spéciale pour la maison verte dont les arcades datent de l’Exposition Universelle de 1900 !

104-106 rue Oberkampf – 75011 Paris

impasses-cachees-paris-11

Cité Durmar

Lorsqu’on continue la balade vers Ménilmontant, une autre impasse invite au dépaysement. La cité Durmar est un peu la petite sœur de celle du Figuier. Elle aussi recèle d’ateliers aux façades si caractéristiques. Tout aussi fleurie bien qu’un peu moins bien entretenue, cette allée est parfaite pour une dose d’évasion. On se croirait presque dans une petite cité industrielle étrangère…

154 rue Oberkampf – 75011 Paris

impasse-cachees-paris-durmar

4 – Square des Peupliers

On peut s’y méprendre. Le Square des Peupliers n’en est pas un. Ici pas de jeux d’enfants ni de bancs mais une impasse triangulaire aux allures de village. De part et d’autres de cette allée piétonne, des maisons qui n’ont rien à envier aux appart’ 6 pièces du 8ème arrondissement. Et lorsqu’on s’y promène aux beaux jours, Paris semble bien loin. Entre calme et intimité, cette impasse est un havre de paix à garder secrètement.

impasses-cachees-paris-square

 © et si on se promenait à paris