La visite Paris ZigZag de la semaine : le Paris Coquin

Paris Coquin

Que serait Paris sans son passé sulfureux et libertin ? Dans cette visite insolite nous vous proposons de partir à la rencontre des grandes courtisanes du Second Empire : la Païva, Apollonie Sabatier, Anna Deslions… ces « Reines de Paris » qui ont affolé la capitale à leur époque ! Par leur beauté, leur extravagance et leur désir de liberté, elles ont marqué la ville d’une empreinte éternelle et apporté un grain de folie aux rues parisiennes.

Dans ce magnifique quartier de la Nouvelle-Athènes, entre la place Saint-Georges et la place Blanche, nous vous emmenons donc sur les lieux où elles ont vécu, pour vous dévoiler les récits affriolants qui ont fait leur renommée et qui ont érigé Paris en véritable capitale des plaisirs. Vous découvrirez également l’histoire des maisons closes (à une époque, Paris en comptait plus de 200 !), leurs secrets et les anecdotes libertines des artistes qui ont vécu dans le quartier : Balzac, Maupassant ou encore Toulouse-Lautrec les ont assidûment fréquentées. Enfin, cette visite vous permettra de comprendre pourquoi Pigalle est encore aujourd’hui notre « quartier rouge », avec ses nombreux cabarets et magasins coquins. Pour tout connaitre de ces personnalités hautes-en-couleur et nous suivre à la découverte du passé coquin de la capitale, c’est par ici !

Psst… Vous pouvez aussi potasser votre sujet avant la visite en lisant ces quelques articles :
Les Cocottes, prostituées du Second Empire
Petite histoire des maisons closes à Paris
Petit lexique de la prostitution parisienne au XIXe siècle

Photo de couverture : Rolla, oeuvre de Henri Gervex, 1878. Huile sur toile représentant une prostituée, inspirée d’un poème d’Afred de Musset paru en 1833