Un paradis sauvage dans le 17e arrondissement

13 janvier 2018

Parc Martin Luther King

Symbole de la politique écologique prise par la ville pour le futur, le parc Martin Luther King offre une touche de verdure bienvenue dans le 17e arrondissement. L’occasion aussi de rendre hommage au célèbre pasteur américain qui lutta toute sa vie contre les préjugés raciaux aux Etats-Unis.

Un endroit où l’on peut à peu près tout faire

Aussi appelé Clichy-Batignolles, ce parc se décline autour de 3 thèmes : les saisons, le sport et l’eau. Un triptyque que l’on doit à la paysagiste Jacqueline Osty. Ce changement d’univers passe d’abord par une impressionnante variété de végétaux. On retrouve pas moins de 470 plantes différentes, tels des nénuphars ou des roseaux, qui nous donnent l’agréable sensation que le paysage change constamment.

Il faut dire qu’avec 4,3 hectares de superficie, ce n’est pas la place qui manque pour accueillir toutes ces plantes. Et ce n’est pas fini, le parc doit atteindre une taille définitive de 10 hectares à l’horizon 2020. S’il est déjà le plus grand parc du 17e arrondissement, nul doute qu’il fera parler de lui dans un avenir proche.

 

Détente sur la pelouse

Que l’on préfère la détente, la promenade ou le sport, ce parc a tout pour plaire. Entre les allées dédiées aux marcheurs et joggeurs, les grandes pelouses et les espaces plus intimes, on pourrait y rester des heures. Pour les plus jeunes, il y a tout ce qu’il faut : des jeux de plein air, un skate parc ou encore des terrains de basket. En plus d’être décoratifs, les jets d’eau et les aires boisées sont aussi de véritables terrains de jeu.

Un héritage à préserver

Une autre caractéristique du parc est l’omniprésence de l’eau. Que l’on tourne sa tête à droite ou à gauche, impossible de ne pas se poser devant un charmant coin d’eau. Qu’elle soit en cascade, en jet ou calme comme un lac, cet élément semble recouvrir les lieux. Cet aspect esthétique a été pensé de manière écologique. En effet, l’arrosage est principalement effectué par l’eau de pluie récupérée et l’on peut aussi noter la présence d’une éolienne.

Le parc est situé sur le terrain de l’ancienne halle à marchandises de l’ex-gare des Batignolles. Preuve de cet héritage ferroviaire, les allées du parc reposent par endroits sur les anciennes voies ferrées. Datant du 19e siècle, le Bâtiment de la Forge a même été réhabilité. Situé près de la Petite Ceinture, il accueille aujourd’hui des locaux techniques et des toilettes publiques. Quant au toit, il est reconnaissable à ses nombreux panneaux solaires.

Ancienne gare des Batignolles

Le parc comprend également un jardin partagé de 170 m2 nommé Perlimpinpin, en hommage à la célèbre chanson de Barbara. On trouve aussi une plage verte, idéale pour tous ceux qui aiment la bronzette… Même s’il faudra pour cela patienter encore un peu.

Parc Martin Luther King – Accès par le 147 rue Cardinet, 75017 Paris
Métro : Brochant (ligne 13)
Ouvert tous les jours, de 7h à 21h30 (ouverture à 8h le week-end)

À lire également :
Balade et devoir de mémoire au jardin Anne Frank
Le calme bucolique du parc de la Butte du Chapeau Rouge