gisors-4-paris-zigzag

A moins d’une heure trente de Paris, le Vexin normand et sa capitale Gisors sont une mine d’or touristique, très accessible pour les Parisiens en quête d’un dépaysement rapide et peu cher. Partons pour une balade enchanteresse et historique dans l’une des plus belles villes de l’Eure, et ce en ligne directe depuis Paris !

La vieille ville pittoresque

Après moins de 10 minutes de marche depuis la gare de Gisors, le flâneur tombera très vite sous le charme du centre-ville. Les amoureux des vieilles pierres seront plus que satisfaits. Gisors exprime effectivement un fort caractère normand, comme en témoigne la présence des nombreuses maisons à colombages qui parsèment le centre-ville. En outre, la ville est traversée par l’Epte (petit cours d’eau qui se jette dans la Seine), ce qui donne parfois à voir, au détour d’une rue, une jolie rencontre entre l’eau et les bâtisses normandes. Cela parfait le décor bucolique et pittoresque… Sans aucun doute, nous sommes bien en Normandie.

gisors-8-paris-zigzag
Crédit : Léonard Barbulesco

Ville de tradition, Gisors regorge aussi de nombreux produits du terroir normand : au premier chef la pomme et le célèbre cidre ! Le Vexin normand étant situé au carrefour de l’île de France, des hauts de France et de la Normandie, la culture locale est le produit d’un subtil mélange entre ces différentes richesses régionales, avec néanmoins une prédominance normande…

gisors-2-paris-zigzag
Crédit : Léonard Barbulesco

Les grands monuments de Gisors

En outre, vous ne pourrez pas passer à côté de la majestueuse forteresse qui domine le centre-ville.  Aux confins de la Normandie et de l’île de France, Gisors fut pendant toute l’époque médiévale une lieu stratégique et disputé. Dès le XIe siècle en effet, une première motte castrale fut construite par un fils de Guillaume le Conquérant – le royaume anglo-normand a constitué un réseau de places fortes le long de ses frontières pour se prémunir des attaques franques. Recouverte de pierres, puis agrémentée d’une vaste muraille et de tours de guet, au XIIIe siècle, la forteresse était considérée par ses contemporains comme quasiment imprenable.

Toutefois, lorsque la Normandie passa sous le giron français, en 1450, la forteresse fut remaniée et modernisée par les rois de France, tout en faisant office de résidence royale. Plus tard encore, alors que les troubles à la frontière normande cessèrent définitivement, la forteresse perdit son intérêt stratégique et fut en partie démantelée en 1605. Une partie fut néanmoins sauvegardée et transformée en prison du bailliage de Gisors : c’est cette partie de l’ancienne forteresse qui est parvenue jusqu’à nous. A noter, le très charmant parc qui entoure l’édifice, espace où se dévoile une nature luxuriante, avec des arbres d’ombrages centenaires. Des chèvres pointent parfois le bout de leur museau…

gisors-5-paris-zigzag
Crédit : Léonard Barbulesco

D’autre part, en redescendant de la colline sur laquelle se trouve la forteresse, vous pourrez rencontrer l’imposante et éclectique église Saint-Gervais Saint-Protais. Celle-ci s’apparente à un palimpseste architectural, héritière à la fois des fondations médiévales et des remaniements du XVIe siècle. Plusieurs styles architecturaux se superposent ici : aux éléments romans et surtout gothiques du XIIIe siècle, prédominants à l’intérieure (le chœur est gothique flamboyant), nous remarquons une façade majoritairement renaissance à l’extérieur.

Qui plus est, Saint-Gervais impressionne par ses dimensions dignes d’une cathédrale : comptez 70 mètres de long et 24 mètres de hauteur sous voûtes. Cette beauté religieuse trône majestueusement sur la petite ville de Gisors et est le passage obligé pour les passionnés d’histoire.

gisors-6-paris-zigzag
Crédit : Léonard Barbulesco

Porte d’entrée du pays normand, Gisors est ainsi héritière d’une histoire intrinsèquement liée à celle de l’ancien royaume anglo-normand, ce qui transparaît dans son patrimoine et son paysage. Gisors est le symbole d’un passé médiéval glorieux, époque où la Normandie conquérante faisait fièrement face à l’île de France !

Ce penchant historique accolé à Gisors, ne doit néanmoins pas faire oublier les nombreuses excursions rendues possibles dans les environs : escapade en forêt de Lyons et dans la vallée bucolique de l’Epte, visite des fermes normandes, sentiers pédestres et cyclistes (voie verte entre Giverny et Gisors de 28 km, empruntable en vélo ou à cheval)… Bref, il y en a pour tous les goûts !

Infos pratiques :
Transilien : ligne J, départ Gare Saint-Lazare- terminus Gisors.
Office du tourisme du Vexin normand située 1 passage du Monarque, rue de Vienne, Gisors.

A lire également :
balade à moins de deux heures de Paris : Provins
3 idées d’escapades loin du tumulte urbain 
Giverny: une virée impressionniste