En plein cœur de la Gironde, et à quelques minutes de sa capitale Bordeaux, le fabuleux château de Malromé fut la demeure de l’un de nos plus célèbres artistes parisiens : Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901). Retraçons l’histoire du lieu. Comme de nombreux Parisiens de nos jours (et comme Henri), vous serez peut-être séduits par les beautés de la région bordelaise !

Le château et la famille Toulouse-Lautrec

C’est dans ce château du XVIe siècle qu’Adèle de Toulouse-Lautrec, la mère du célèbre lithographe post-impressionniste, s’installe en 1883. Au sein de ce domaine viticole édénique, l’aristocrate originaire du sud-ouest trouve une stabilité et une harmonie, à l’écart du tumulte de la capitale. A la même époque, pourtant, son fils Henri Toulouse-Lautrec acquiert une renommée dans le Paris mondain, grâce à son talent de dessinateur hors-pair. Habitué de la vie animée de la Butte Montmartre, Henri devient dès les années 1890, l’un des symboles de la “belle époque” parisienne.

toulouse-lautre-paris-zigzag
La danse au Moulin Rouge, 1890, huile sur toile (115,5 cm X 150 cm). Collection Philadelphia Museum of Art
Portrait d’Henri Toulouse-Lautrec

Comme tout bon parisien aisé, Henri-Toulouse-Lautrec aime quitter la capitale et se ressourcer, quelques mois dans l’année, en province. Le château appartenant à sa mère devient très vite son lieu de villégiature et de retraite préféré… Henri installe même son atelier d’été à Malromé et reste jusqu’aux vendanges qu’il croque à l’envi dans ses dessins. C’est, enfin, au château de Malromé qu’Henri Toulouse-Lautrec s’éteint le 9 septembre 1901, à seulement 37 ans.

Le château aujourd’hui

Au cœur d’un parc de presque 50 hectares, entouré de bois, de vignes et de champs, le château de Malromé est avant tout un chef d’oeuvre d’architecture. Son corps de logis est ainsi doté d’une grande tour centrale et rectangulaire, de deux tours rondes aux extrémités et de trois ailes qui entourent une large cours intérieure. Récemment restauré, avec des matériaux locaux, l’édifice restitue une atmosphère d’époque et respecte les canons esthétiques des châteaux des XVIe-XVIIe siècles.

Outre sa formidable richesse patrimoniale et historique, le château de Malromé est aujourd’hui reconverti en lieu d’exposition d’art contemporain. Dans un cadre esthétique rare, une riche programmation artistique suscitera la passion des visiteurs : actuellement une exposition de sculpture de l’artiste Prune Nourry est exposée. De même, en 2017, était proposée une exposition sur l’estampe japonaise, thématique qui rappelle le style si caractéristique des lithographies de Toulouse-Lautrec… Entre tradition et modernité, le château de Malromé est un magnifique écrin pour l’art et la création artistique… sans oublier ses richesses viticoles évidemment !

Infos pratiques : 
Château de Malromé, Saint-André du Bois (Gironde)
téléphone du château (pour réserver des visites guidées notamment) : 05  56 76 25 42

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités