Dalida

Dans la nuit du 2 au 3 mai 1987, Yolanda Gigliotti dite Dalida se suicide par overdose de barbituriques. Elle laisse un mot pour son public : « la vie m’est insupportable. Pardonnez-moi ».
Elle est enterrée le 7 mai après des funérailles en l’Eglise de la Madeleine. Sa tombe est surmontée par une statue à son effigie, la tête auréolée par une couronne rayonnante.
C’est aujourd’hui la tombe la plus visitée et la plus fleurie du cimetière.

1332178-inline

Sacha Guitry

Il avait refusé d’entrer à l’Académie Française pour continuer à faire l’acteur, lui qui se considérait avant tout comme un auteur. Sacha Guitry qui, mieux que personne, incarna le chic et la désinvolture parisienne meurt le 24 juillet 1957 à l’aube dans son hôtel particulier de la rue Elisée Reclus.
Une foule immense sera là le 27 juillet pour l’accompagner dans la sépulture familiale où repose déjà son père Lucien qui fut lui aussi acteur.

tombe_de_lucien_et_sacha_guitry

Michel Berger

Avant d’être un chanteur à succès, Michel Berger écrivait et composait pour les autres.
Et bien sûr pour sa femme France Gall à qui il a offert ses plus grands succès.
Après avoir joué une partie de tennis sur le terrain de sa propriété à Ramatuelle, Michel Berger meurt d’une crise cardiaque. Nous sommes le 2 août 1992. Il sera enterré le 6 du mois, dans une tombe à côté de celle de son père mort 6 mois auparavant.

tombe_de_michel_berger_cimetiere_montmartre_2012

Daniel Darc

« Cherchez le garçon » ce tube qui marque l’entrée dans la décennie 80 signe le début de la carrière de Daniel Darc. Ce poète écorché vif qui a longtemps cherché un exutoire dans la drogue trouvera finalement refuge dans la religion.
C’est un œdème pulmonaire qui a prématurément emporté ce rockeur, fan de John Coltrane, le 28 février 2013.
Ses obsèques se sont déroulées le 14 mars, Daniel Rozoum dit Daniel Darc repose dans le même cimetière que le danseur Nijinski qu’il admirait.

au_cimetiere_montmartre

Emile Zola

Assassinat ? Accident ? On ne le saura probablement jamais. Dans la nuit du 29 septembre 1902, Emile Zola et sa femme Alexandrine sont intoxiqués par la fumée qui se dégage d’un feu résiduel dans la cheminée de leur chambre. Alexandrine survivra mais pour Zola, il est trop tard.
La mort de l’écrivain naturaliste, auteur des Rougon-Macquart et dreyfusard de la première heure provoquera une très forte émotion et aura de retentissements dans le monde entier.
Lors de ses obsèques, un groupe de mineurs accompagne le cortège au cimetière en scandant « Germinal ! Germinal ! ». Sa tombe, toujours visible, n’est plus qu’un cénotaphe puisque ses cendres ont été transférées au Panthéon en 1908.

Zola_grave_on_cimetiere_de_montmartre_paris_02

Si vous voulez connaitre les secrets de la Butte, participez à notre visite guidée de Montmartre de jour, ou notre visite guidée de Montmartre de nuit.

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités