versailles-passage-saint-louis-paris-zigzag

Si le château de Versailles et son jardin représentent la quintessence du patrimoine français, la vieille ville de Versailles mérite également le détour. Partons flâner à Versailles, hors des sentiers battus, à la recherche des petits secrets de la vieille cité.

L’autre Versailles 

Lorsque Louis XIV tomba sous le charme du pavillon de chasse de Versailles, construit par son père Louis XIII dans les années 1630, le domaine est extrêmement restreint et marqué par un paysage de marais et de marécages, bordés par quelques fermes. La petite centaine d’habitants sont expropriés avec violence pour laisser place au château.

Dès les années 1682, date à partir de laquelle Louis XIV prit possession de sa nouvelle demeure, une ville se reconstruit aux abords de la résidence royale, afin de bénéficier des potentialités économiques induites par l’installation de la Cour de France.

Versailles-paris-zigzag
Flickr @Ninara. La cour de marbre du château de Versailles

Cette nouvelle ville de Versailles devait en outre refléter la grandeur monarchique. Les architectes du château mirent un point d’honneur à imposer à la ville une homogénéité architecturale parfaite. Les plans de cette dernière sont géométriques, tirés au cordeau, en parfaite cohérence avec l’esthétique classique. La ville emprunte d’ailleurs les couleurs de la livrée royale, à savoir le bleu, le blanc et le rouge : ce triptyque devait se retrouver à travers l’emploi de la brique rouge et blanche pour les bâtiments et de la tuile bleue pour les toits. De plus, presque tous les bâtiments comportaient deux étages, des fenêtres mansardées et un balcon. Subsiste encore aujourd’hui un rare vestige de ce modèle de maison à la « versaillaise », datant du XVIIe siècle.

versailles-cheval-paris-zigzag
Flickr @Christian Sarbach. Maison au style Versaillais.

Splendeurs et joyaux de la vieille ville

Au XVIIIe siècle, le ville de Versailles continue d’attirer du monde : on compte presque 10 000 habitants au milieu du siècle ! L’église Notre-Dame et surtout la cathédrale Saint-Louis sont édifiées en grande pompe pour assurer le culte catholique à cette nouvelle population. De même, un marché, encore actif de nos jours, devient la plaque tournante du commerce alimentaire versaillais.

cathédrale saint-Louis-paris-zigzag
Cathédrale Saint-louis. Flickr @Oeil de verre

Un magnifique potager de 9 hectares est parvenu jusqu’à nous ! Etabli entre la ville et le château, ce grand potager fournissait au au roi et aux citadins des fruits et légumes d’une grande qualité. On raconte ainsi que Louis XIV raffolait des fraises et des figues produites par ce potager, des fruits qui auraient conservé leur arôme sucré et naturel d’il y a 300 ans ! La poire occupe une place de choix dans ce potager. La raison est simple : ce fruit était beaucoup moins néfaste pour les dents que les autres…

potager-roi-2-paris-zigzag
Le potager du roi. Flickr @eric beck

Non loin du château, le flâneur peut emprunter la rue dite du « vieux Versailles », qui comme son nom l’indique remonte à l’époque classique. Dans cette rue, ponctuée par les anciennes maisons d’artisans et des petites gens, Louis XV aurait reçu incognito ses nombreuses maîtresses, dans un appartement spécifiquement réservé aux amusements du souverain. Parmi ces maîtresses, dont on sait en fait peu de choses, seule une certaine Louison O ’Murphy est passée à la postérité, après avoir posé pour le peintre Boucher. On raconte également que Louis XV adorait se délester de son habit de roi pour sortir dans les rues de Versailles et s’encanailler. C’était aussi une façon pour le roi de percevoir les échos de la ville, d’écouter, à la dérobée, les discussions de son peuple…

versailles-vieux-paris-zigzag
Flickr @Christian Sarbach

Enfin, le vieux Versailles possède d’autres richesses, bien plus manifestes, telle la magnifique salle du théâtre Montansier, inaugurée par Marie-Antoinette dans les années 1775. La salle a la particularité d’adopter une couleur vert-bleu, mêlée à du velours rouge, ce qui donne à cet édifice un cachet particulièrement original et distingué.théatre-montansier-paris-zigzag

Sur la place Saint-Louis, au numéro 9, le flâneur pourra faire la connaissance étonnante d’une des plus petites maisons de France : une maison de 2,80 mètres de large seulement !

vieille-ville-versailles-Paris-zigzag
Place Saint-Louis. Flickr @Christian Sarbach

Enfin, comment ne pas évoquer l’ancienne salle de jeu de paume. C’est là que fut en effet scellé le serment du Jeu de Paume entre le clergé, la noblesse et le tiers état en 1789, l’un des épisodes les plus connus de la Révolution, ce qui donna le coup de grâce à l’Ancien régime.

Sans aucun doute, la vieille ville de Versailles mérite tout autant que son château l’attention du promeneur. Témoignage de l’âge d’or versaillais, les quelques vestiges encore présents au sein de la vieille ville offrent un véritable voyage dans le temps !

A lire également :
Versailles : On peut enfin visiter le domaine de Marie-Antoinette !
Les appartement de l’épouse secrète de l’épouse secrète de Louis XIV se dévoilent !
10 jolies villes à deux pas de Paris 

Crédit photo de une : Flickr @Christian Sarbach