Lorsque la pollution s’abat de plein fouet sur la capitale, les Parisiens rêvent de verdure et de balades bucoliques. Cela tombe bien, nous passons ici en revue nos cinq coins bucoliques préférés de Paris. A quelques minutes de chez vous se cachent peut-être de petits îlots de fraîcheur et de calme à découvrir de toute urgence !

La campagne à Paris

Comme son nom l’indique, la « campagne à Paris » donne véritablement l’illusion de se promener dans un petit village de campagne… Ce petit quartier résidentiel est pourtant situé dans le 20e arrondissement de Paris et est desservi par la ligne 3 du métro, près de la porte de Bagnolet ! Le quartier, niché sur les hauteurs de l’ancienne commune de Charonne, voit ses premières maisons s’édifier au début du XXe siècle, sous l’égide du pasteur Sully Lombard. Ces petits pavillons avaient vocation à être occupé par des classes populaires, jusqu’à ce que la gentrification passe par là dans la seconde moitié du siècle… Toutefois, ladite « campagne » a su conserver un cachet typique, avec ses douze ruelles pavées, ses charmants petits jardins pavillonnaires et ses maisons à étages. Attention, seul un escalier, assez abrupte, permet au promeneur d’accéder à ce petit îlot de fraîcheur et de dépaysement.

La Campagne à Paris
Métro : Porte de Bagnolet (ligne 3)

Le quartier Mouzaïa

De la même façon que les maisons de la « campagne à Paris », les petits pavillons du quartier Mouzaïa, dans le 19e arrondissement, étaient autrefois occupés par une population ouvrière. Par chance, et pour le bonheur des riverains, les maisons sont toujours en place, dans leur style XIXe : nous retrouvons, à nouveau, les traditionnels pavés, une trame viaire étroite et le décor fleuri qui donnent à cette rue son aspect si bucolique.

Flickr @jean-marc
Flickr @jean-marc

Quartier de la Mouzaïa
Métro : Botzaris ou Danube (ligne 7 bis)

La villa Léandre

A quelques centaines de mètres du très touristique village de Montmartre, dans le XVIIIe arrondissement, une délicieuse rue pavée et verdoyante se dessine, en montant l’avenue Junot. Cette rue est constituée de petites maisons, au style anglo-saxon, bien souvent parcourues de glycines envahissantes. Petit détail surprenant, nous remarquons apposée au n°10 de la rue l’inscription « Downing Street, City of Westminster », en référence à l’habitation du premier ministre anglais dont le style ressemble, à s’y méprendre, aux petites maisons au charme désuet et très british de la villa Léandre !

La Villa Léandre 
Métro : Lamarck – Caulaincourt (ligne 12)

Le square Montsouris

Quittons le nord de la capitale pour nous rendre dans le 13e arrondissement, et plus précisément aux abords du square Montsouris. Ici, trois courtes rues pavées, particulièrement verdoyantes, et bordées de maisons construites principalement durant l’entre-deux-guerres, au style art-déco et art nouveau (et parfois au luxe assumé), sont accessibles aux Parisiens curieux. Laissez-vous rêver à une vie de campagne, avec jardin et garage privatif, à seulement quelques minutes du boulevard Port-Royal ! En outre, la proximité du vaste parc de Montsouris offre de belles perspectives de moments de détente et de relâchement.

Le square Montsouris – 8-12 rue de Nansouty / 51 avenue Reuille, 75014
Métro : Porte d’Orléans (ligne 4), Cité Universitaire (RER B), Montsouris (T3)

La Butte aux Cailles

Toujours dans le sud de la capitale, cette-fois-ci dans le XIIIe arrondissement, la Butte aux Cailles propose une très agréable atmosphère de village avec ses bistrots à l’élégance d’antan, à seulement quelques minutes de la bouillonnante place d’Italie. Vous allez être séduit par la tranquillité de ce quartier, qui contraste pourtant, le soir venu, avec une image beaucoup plus animée et jeune. La Butte est en effet un haut lieu de la fête, très prisée par les Parisiens. Autre marque de son dynamisme, le quartier est le repaire des « graffeurs » et autres artistes de rues ; les amateurs de street art seront comblés !

Flickr @Guillaume Ddn
Flickr @Guillaume Ddn

La Butte aux Cailles
Métro : Corvisart (ligne 6)

A lire également : 
La sortie la plus bucolique de Paris

Les prochaines visites guidées