fbpx

Cette adresse historique de la capitale célèbre la cuisine traditionnelle depuis 1912 dans un cadre digne du Paris d’antan !

Le restaurant Benoit Paris © Benoit Paris
Par Alexandre M

Pour bon nombre de touristes étrangers, Paris est l’endroit où il faut se rendre pour réveiller le photographe qui sommeille en soi ou assouvir sa soif de la mode. Mais la réputation de Paris brille aussi à l’étranger pour une autre raison : la gastronomie. Si la France est considérée comme l’un des meilleurs représentants de l’art culinaire, la capitale se doit d’être à la hauteur. Fort heureusement, tout comme la mode et l’architecture sont parfaitement mis à l’honneur à Paris, la gastronomie est un sujet pris très au sérieux, comme le prouvent les nombreux établissements à avoir du goût.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Le restaurant emblématique d’un quartier dynamique et historique

Parmi les restaurants les plus réputés de la capitale, difficile de ne pas citer la Tour d’Argent, le Bouillon Chartier, La Coupole ou encore le Fouquet’s. Autant d’établissements qui attirent chaque jour des milliers de curieux, désireux de goûter les spécialités, bien souvent issues de la cuisine traditionnelle française. Réputée et même jalousée, cette cuisine peut donc compter sur de formidables ambassadeurs. D’ailleurs, il en existe un, souvent méconnu, qui régale les amoureux de gastronomie et autres bons vivants depuis 1912. Pour cela, il faut se rendre dans le 1er arrondissement, à deux pas de l’église Saint-Merri et de la Tour Saint-Jacques. Parfaitement positionné entre ces deux monuments du centre de Paris, le restaurant Benoit Paris fait en effet partie de ces établissements qui ont assisté à l’évolution de Paris depuis plusieurs décennies. L’incroyable histoire du lieu commence donc en 1912, lorsque Benoit Matray achète le restaurant et lui donne son nom. Boucher de métier et doté d’une excellente mémoire gustative, il en fait une adresse incontournable pour accueillir les clients en ami bon vivant et généreux. Très courue aussi bien par les commerçants des Halles, car situé non loin du très animé marché de l’époque, l’établissement devient aussi le repaire préféré des artistes.

Une devanture emblématique du IVème arrondissement © Pierre Monetta
Une devanture emblématique du IVème arrondissement © Pierre Monetta

Une tradition française respectée à la lettre

En 1961, c’est son petit-fils, Michel Petit, qui lui succède dès sa sortie de l’école hôtelière de Paris. En 2005, Alain Ducasse reprend l’institution parisienne et la fait entrer dans une nouvelle ère, en obtenant une première étoile au Guide Michelin. Une performance historique, qui fait alors de Benoit Paris le seul véritable bistrot étoilé par le fameux guide rouge dans la capitale. Le succès est tel que le restaurant s’offre même une visibilité internationale, avec l’ouverture en septembre 2005 d’un bistrot Benoit à Tokyo puis d’un autre en 2008 à New York. Une consécration que l’établissement, aujourd’hui mené par la cheffe Kelly Jolivet, doit en premier lieu à sa carte qui, comme tout bon bistrot, met les plus grands classiques de la cuisine française à l’honneur. Parmi les plats les plus populaires, on peut par exemple citer le pâté en croûte, les escargots en coquille ou encore le boudin aux pommes. Que l’on soit plutôt viande, avec un filet de bœuf au sautoir et ses pommes allumettes, ou poisson de pêche du jour en croûte de sel, les plaisirs sont heureusement nombreux et variés. Et puisqu’il serait dommage de quitter la table sans dessert, pourquoi ne pas se laisser tenter par le millefeuille classique à la vanille ou un savarin à l’armagnac et sa crème fouettée ?

inscription

Comme si rien n’avait changé depuis 2012…

Comme si la cuisine traditionnelle ne suffisait pas à nous transporter dans le passé, le restaurant Benoit Paris peut également compter sur une décoration digne du Paris d’antan. C’est très simple : l’impression d’être encore en 1912 à peine entrés dans l’établissement est encore très forte. Entre les boiseries d’antan, les banquettes en velours rouges, le vaste comptoir ou encore la vaisselle d’époque, l’ambiance élégante et feutrée fait toujours son effet. Ne serait-ce que pour y jeter un coup d’œil, on vous conseille aussi d’aller à l’étage où, dans un salon particulier de forme ovale, trône une longue table pouvant accueillir une quinzaine de convives. Aux murs des tableaux et quelques dessus-de-portes, des objets de décoration tels qu’une cheminée, un guéridon ou des lampes bougeoirs confèrent à l’ensemble une ambiance encore plus confortable et cossue. L’occasion aussi de mieux comprendre le slogan imaginé pour le lieu il y a plus de 100 ans : “Chez toi, Benoit, on boit, festoie, en rois”. Là encore, rien n’a changé, et c’est tant mieux !

Une ambiance bistrot parfaitement préservée © Mariatotal
Une ambiance bistrot parfaitement préservée © Mariatotal

 

À lire également : Ce fabuleux restaurant parisien, intimiste et raffiné, nous fait voyager entre Londres et New York !

Image à la une : Le restaurant Benoit Paris © Benoit Paris

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée

Le Paris des francs-maçons

Je m'inscris

News populaire