fbpx

Une belle histoire d'amour est aux prémices de ce restaurant dont la cuisine est à mi-chemin entre la France et la Tunisie !

© À Mi-Chemin
Par Sofiane

Une histoire d’amour est aux prémices de ce restaurant magistral du 14e arrondissement. Son nom marque bien ces deux cultures venues se rencontrer dans les marmites et dans les cœurs de ces restaurateurs. À Mi-Chemin, rue Boulard, propose une merveille de couscous revisité. On vous le fait découvrir !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une salle, deux ambiances ensemble  

Dans une salle faisant très bistrot parisien, quelques indices ici et là nous transportent déjà loin de la capitale. Entre les quelques pierres et coquillages posés dans la devanture avec au-dessus une bouée marquée “BelleÎle Lorient” et des photos d’hommes portant le chèche indigo, avec en plus derrière le bar d’un côté des bouteilles de vin et de l’autre des bocaux remplis d’épices, il ne fait plus de doute : la France rencontre la Tunisie. Et pour cause, nous sommes ici chez Virginie, bretonne, et son mari Nordine, tunisien, tous deux réunis par deux amours : le leur, et celui pour la bonne cuisine.

© À Mi-Chemin
© À Mi-Chemin

Aux fourneaux, donc, Nordine. Le Chef n’hésite pas à proposer une cuisine à mi-chemin entre les marées de Bretagne, le pourtour méditerranéen et surtout les plages de Balagne en Corse, le tout avec comme toile de fond les souvenirs de son enfance en Tunisie. On y déguste alors de délicieux plats français et T-tunisiens, le tout en sirotant des verres de vin exquis. Mais ici, la star, c’est le couscous ! Jugé meilleur couscous parisien par Très Très Bon, on l’a goûté et on peut vous l’assurer : il est délicieux.

© À Mi-Chemin
© À Mi-Chemin

inscription

Un couscous délicieux

Pour rentrer dans le vif du sujet, la cuisine d’À Mi-Chemin est extrêmement bonne, conviviale, et garnie. Surtout, ils ne travaillent qu’avec des produits de saison : la carte change assez régulièrement ! De notre côté, on s’est régalé de la Chorba au poulpe – une soupe traditionnelle magnifiquement savoureuse -, mais aussi de l’incontournable Chakchouka, son l’oeuf BIO et ses merguez. On peut aussi choisir des entrées plus françaises : la terrine de veau de lait et ses cornichons et tout bonnement un régal. Et, vous l’aurez deviné, notre plat principal était un couscous. Entre le couscous royal et ses différentes viandes, ils proposent aussi un couscous royal de la mer : poisson, poule, gambas, Saint Jacques… Un parfait mélange et une sauce délicieuse. Et comme dessert, on tombe toujours pour leurs profiteroles à la glace à la vanille et au chocolat fondu !

© À Mi-Chemin
© À Mi-Chemin

Que ce soit sur place ou à emporter, À Mi-Chemin est le restaurant où il faut aller pour déguster l’un des meilleurs couscous de Paris !

À Mi-Chemin
31 rue Boulard, 75014 Paris
Plus d’info ici !

À lire également : Nos restaurants à tester absolument en 2024 !

Photo à la Une : © À Mi-Chemin

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l