fbpx

Connaissez-vous ce magnifique restaurant parisien fondé en 1854 au décor Belle Epoque ?

© Au Petit Riche
Par AxelleC

Depuis 1854, ce magnifique restaurant parisien est un incontournable, avec son décor Belle Époque et son excellente cuisine française traditionnelle. Cette année, il écrit une page supplémentaire de son histoire en accueillant un nouveau chef, qui apporte sa touche contemporaine à la carte ! Avez-vous deviné de quel établissement il s’agit ? Un indice : on vous emmène dans le 9e arrondissement de Paris pour découvrir ce lieu mythique

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un restaurant historique

Tout commence en 1854 lorsque cette table parisienne ouvre près des Grands Boulevards. C’est alors le quartier en vogue de la capitale, celui des rendez-vous mondains de la haute-bourgeoisie en pleine ascension. Les plus aisés fréquentent notamment un restaurant nommé Au Riche, mais leur entourage plus modeste, comme les cochers par exemple, vont lui préférer cet établissement plus généreux et abordable : Au Petit Riche.

Restaurant historique Paris © Au Petit Riche
Restaurant historique Paris © Au Petit Riche

Un magnifique décor

Après l’incendie de son voisin l’Opéra Comique en 1887, Au Petit Riche en profite pour se refaire une beauté : il est entièrement reconstruit dans le style alors à la mode… Belle-Époque ! Autre temps, autre évolution du quartier : les banques s’installent ici, les grands journaux aussi, les commissaires priseurs de Drouot croisent les touristes des Grands Magasins, les théâtres continuent d’attirer des artistes et personnalités mondaines… et tout ce petit monde se retrouve joyeusement Au Petit Riche pour des soupers festifs ! Au rez-de-chaussée comme au 1er étage, les salons en enfilade se prêtent parfaitement à des ambiances différentes, à la fois toujours intimes et conviviales.

François Charles et Juan © Au Petit Riche
François-Charles Sagit et Juan Moncalvo © Au Petit Riche

Un nouveau souffle 

Les années sont passées, les siècles même, mais Au Petit Riche est toujours là, indémodable, et continue d’évoluer sans cesse. Cette année, avec l’impulsion de son nouveau directeur François-Charles Sagit, il accueille le chef Juan Moncalvo, originaire d’Uruguay, qui allie les incontournables de la maison aux nouveautés de saison en y apportant de sa touche personnelle. Cet hiver, il nous a régalé avec son excellent pâté en croûte aux vrais morceaux de magrets, fruits secs et pistaches, sa belle côte de cochon fermier à l’ail confit de la ferme des Arches accompagnée de pommes du verger rôties, ou encore ses noix de St Jacques normandes snackées au beurre d’algues avec des courges rôties… Sans oublier les desserts, comme son iconique crème brûlée à la vanille bio de Madagascar ! Un pur délice, à savourer dans ce cadre typiquement parisien qu’on adore.

Pâté en croûte et noix de St Jacques © Au Petit Riche
Pâté en croûte et noix de St Jacques © Au Petit Riche

Au Petit Riche
25 rue Le Peletier, 75009 Paris
Plus d’infos et réservations ici

inscription

Crédit photo de une : © Au Petit Riche

À lire également : Connaissez-vous l’étonnant mouvement des “Incohérents” à la Belle Epoque ?

A. C.