fbpx

Ce sublime restaurant Art nouveau datant la Belle Époque avait une table réservée à Édith Piaf !

Bouillon Julien
Par Romane Fraysse

Situé dans le 10e arrondissement de Paris, ce bouillon ouvert sous la Belle Époque a été l’adresse préférée d’Édith Piaf. Avec sa salle de style Art nouveau, ce splendide lieu est classé aux monuments historiques depuis 1997.

Sur une ancienne voie romaine

On se rend dans la rue du Faubourg-Saint-Denis, une ancienne voie romaine de Lutèce, qui est longtemps restée un axe majeur permettant de se rendre dans la ville de Saint-Denis, où étaient autrefois enterrés les rois de France. Celle-ci traversait ainsi la porte Saint-Denis, située dans l’actuel 10e arrondissement. Sous la Révolution, la voie prend brièvement le nom de “rue du Faubourg-Franciade”, puisque la ville de Saint-Denis a été renommée Franciade à ce moment, avant de reprendre son nom d’origine.

© Bouillon Julien
© Bouillon Julien

Un restaurant de style Art nouveau

À l’origine, en 1787, une auberge dénommée Cheval Blanc s’installe au 16 rue du Faubourg-Saint-Denis, et devient l’un des premiers cafés-concerts de Paris. Finalement, l’immeuble est détruit pour être édifié par Édouard Fournier dans une toute nouvelle architecture entre 1901 et 1902. L’intérieur est décoré dans un style Art nouveau par le peintre-verrier Louis Trézel, le peintre Hippolyte Boulenger, ainsi que le peintre Armand Ségaud à qui l’on doit les grands panneaux représentant des paons.

© Bouillon Julien
© Bouillon Julien

Réalisé avec les faïenceries d’Hippolyte Boulenger à Choisy-le-Roi, le sol carrelé du restaurant représente une prairie sauvage d’ancolies et de marguerites en fleurs. Le bar en acajou de Cuba est quant à lui réalisé par l’ébéniste Louis Majorelle, et les quatre panneaux de femmes inspirés par Alfons Mucha sont la création de Louis Trézel.

L’adresse d’Édith Piaf

Le restaurant ouvre finalement en 1903 sous le nom de “Gandon-Fournier“, puisque le gérant se nomme Gandon. Puis en 1924, Julien Barbarin reprend l’établissement. Ce dernier fait aménager de grandes verrières dans la salle, qui sont aménagées par la miroiterie Georges Guenne avec des dessins conçus par Charles Buffet, le père du fameux peintre Bernard Buffet. En 1938, le restaurant prend alors le nom de Julien, ou Chez Julien. Il est fréquenté par certaines personnalités de l’époque, dont la chanteuse Édith Piaf qui dînait toujours à la table 24 avec Marcel Cerdan. Finalement, la splendide salle du restaurant, la façade et la toiture sont classées au titre des monuments historiques en 1997.

© Bouillon Julien
© Bouillon Julien

Bouillon Julien
16 rue du Faubourg Saint-Denis, 75010 Paris

À lire également : La petite histoire du bouillon Pigalle

Image à la une : © Bouillon Julien



Visite Guidée
Le Passage des Panoramas à Paris

Les plus beaux passages couverts

Je m'inscris

News populaire