fbpx

Bouillon Paris : les 13 meilleurs bouillons en 2023 selon Paris Zigzag

Par Lea A

Vous cherchez un bon bouillon pour un repas simple et abordable ? Typiques de la cuisine française, les bouillons sont des restos populaires qui ont vu le jour au milieu du XIXe siècle, dans le quartier des Halles. Le succès est tellement au rendez-vous, qu’en 1900, on en compte 250 à Paris ! Nous avons goûté ceux qui restent aujourd’hui, et on vous dévoile nos préférés.

1. LE PLUS SECRET

Comme un Bouillon est une aubaine dans le quartier huppé de l’Opéra Garnier, où les prix sont souvent élevés. Ici, la cuisine est traditionnelle et faite maison. On y retrouve l’incontournable oeuf mayo à 2,90€, la saucisse au couteau du Cantal à 9,50€ avec sa purée, et une crème au chocolat pour 3,70€ par exemple. Moins connu que ses confrères, ce bouillon est aussi plus confidentiel, et pas – encore – touristique (adresse : 17 rue de Choiseul, Paris 2e) !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @hyunah_cookeat_

2. LE PLUS BEAU

On a eu un coup de coeur pour le Bouillon Julien où “tout est beau, bon, pas cher”, comme le disait son fondateur Edouard Fournier. Ce splendide établissement au décor Art Nouveau date de 1906, et est inscrit aux Monuments Historiques. Il paraît même que c’était le restaurant préféré d’Édith Piaf ! (Adresse : 46 rue du Faubourg Saint Denis, Paris 10e)

3. LE PLUS CHIC

Le Bouillon Racine est aussi somptueux, et nous transporte directement dans le Paris de la Belle Epoque. Celui-ci a attiré une population plus aisée et s’est un peu embourgeoisé. Mais il reste quand même accessible avec sa formule midi à 19,50€ (entrée+plat ou plat+dessert), et son menu à 35€ (entree+plat+dessert). Et il vaut vraiment le coup d’oeil ! (Adresse : 3 rue Racine, Paris 6e)

4. CELUI QUI A LA PLUS BELLE VUE

Situé juste en face de l’illustre demeure de Louis XIV, le Petit Bouillon de Versailles est une agréable surprise juste en face du château ! Confortablement installé sur ses banquettes rouges capitonnées, on a adoré l’os à moëlle, la blanquette de veau et la crème brûlée. Une pause vraiment parfaite avant ou après la visite de Versailles (adresse : 7 rue Colbert 78000 Versailles).

5. LE PLUS ANCIEN

Le Petit Bouillon Pharamond a été fondé il y a presque 200 ans, en 1832. Son magnifique intérieur, fait de boiseries et miroirs peints, date de sa rénovation pour l’Exposition Universelle de 1898. A cette occasion, il était devenu le Pavillon de la Normandie et servait les tripes à la mode de Caen, la spécialité de la famille Pharamond. Il fut aussi le QG de Clémenceau et d’Hemingway ! (Adresse : 24 rue de la Grande Truanderie, Paris 1er)

6. LE PLUS CÉLÈBRE

Le Bouillon Chartier des Grands Boulevards est une véritable institution parisienne. Depuis sa création en 1896, il aurait servi plus de 50 millions de repas ! Ce lieu chargé d’histoire conserve encore les jolis meubles à tiroirs où, autrefois, les habitués récupéraient leurs serviettes. Quant au tableau qui trône au mur, c’est une oeuvre du peintre Germont qu’il a réalisée en 1929 pour rembourser sa dette(Adresse : 7 rue du Faubourg Montmartre, Paris 9e)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bouillon Chartier (@bouillonchartier)

7. LE PLUS “ART NOUVEAU”

Au vu de son succès, le Bouillon Chartier a fait des petits ! Il s’est aussi installé dans le quartier de Montparnasse, où se passait toute la vie culturelle, artistique et intellectuelle des Années Folles. Tout en boiseries, vitraux et miroirs, le lieu bénéficie de décors Art Nouveau somptueux – que nous avons choisis pour illustrer cer article – datant de 1906. Il est aujourd’hui inscrit aux Monuments Historiques. (Adresse : 59 boulevard du Montparnasse, Paris 6e)

8. LE PLUS VINTAGE

Le dernier-né des Bouillons Chartier se trouve juste en face de la Gare de l’Est. Il s’est installé en avril 2022 dans un cadre rétro ambiance 1900, réalisé par le décorateur Pierre Canot. Un bouillon près du Canal Saint-Martin qui ravit les Parisiens ! (Adresse : 5 rue du 8 mai 1945, Paris 10e) 

9. CELUI QUI MÉRITERAIT D’ÊTRE PLUS CONNU

Au Petit Bouillon de Vavin tout est fait maison, frais et bien présenté. La salade de gésiers confits est à 3,90€, le parmentier de poisson 9,80€ et les choux à la crème fouettée à 2,90€. On ajoute un petit bonus pour les vins, car le premier verre de rouge est à 1,90€ ! Sa petite terrasse est aussi très agréable aux beaux jours (adresse : 119 bd du Montparnasse, Paris 6e).

10. LE PLUS BRANCHÉ

C’est le Bouillon Pigalle qui a remis les bouillons parisiens au goût du jour lorsqu’il a ouvert en 2017. Il est l’oeuvre des frères Moussié, propriétaires des très branchés bars Le Mansart et Jeannette. C’est peut-être aussi le plus grand bouillon de la capitale puisque qu’il compte pas moins de 300 couverts sur deux niveaux ! Attention, pas de réservation ici : c’est premier arrivé, premier servi… (Adresse : 22 bd de Clichy, Paris 18e).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bouillon (@bouillonlinsta)

11. LE PLUS REPUBLICAIN

Le Bouillon République est le petit frère du Bouillon Pigale, né en 2021. On y retrouve les mêmes petits plats réconfortants et abordables. Ainsi que les fameuses boissons “à la verse”, du pichet de 25 cl au jéroboam ! (Adresse : 32 boulevard du Temple, Paris 3e).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @gwilherm_de_cerval

12. LE PLUS GASTRONOMIQUE

La carte du Bouillon47 évolue chaque semaine au gré des produits de saison et des envies du chef. Seuls le pâté en croûte de pomme de terre et le ris de veau caramélisé ne bougent pas, car ce sont les grandes spécialités de la maison ! Le midi en semaine, les formules sont à 26€ (entrée+plat ou plat+dessert) et 29€ (entrée+plat+dessert). Un peu plus cher le samedi et le soir, mais ça vaut le coup car c’est un vrai régal (adresse : 47 rue Marguerite de Rochechouart, Paris 9e).

13. CELUI QUI FAIT AUSSI LE PETIT DÉJ’ ET L’APÉRO

Le café le Bouillon se trouve à deux pas du célèbre passage des Panoramas. Son intérieur, fait par la décoratrice Sylvie Hakim, rappelle le Paris d’antan avec ses miroirs et son grand zinc. On y trouve aussi des clins d’œil à l’Art Nouveau de Klimt et au cubisme de Mondrian. Les plats rappellent la bonne cuisine de grand-mère avec tête de veau, riz au lait à l’ancienne et pain perdu. Le matin, le petit déj’ est à 9€, et pour l’apéro, les planches commencent à 16€. (Adresse : 10 rue Saint-Marc, Paris 2e). Bon appétit !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Plotny Joe (@plotnyjoe)

Crédit photo de une : © Bouillon Chartier Montparnasse

A lire également : Les meilleurs burgers de Paris

A. C.



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire