fbpx

Connaissez-vous cet ancien bouillon historique parisien datant de 1921 et ses plats à bon marché ?

© Café du Commerce
Par Romane Fraysse

Ouvert en 1921, ce restaurant bon marché était à l’origine un bouillon destiné aux ouvriers travaillant dans le quartier de Javel. Si l’époque a changé, il propose encore des plats traditionnels de la cuisine française à des prix modestes, avec un service ouvert 7 jours sur 7.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une rue commerçante

Principale rue commerçante de l’ancienne commune de Grenelle, la rue du Commerce porte bien son n om ! Elle a d’abord été percée en 1837 sous le nom de rue Saint-Guillaume, puis de rue de la Montagne-Noire en 1863, avant de prendre sa dénomination actuelle en 1977. Aujourd’hui encore, cette voie est une importante rue commerçante composée de nombreuses boutiques de parfumerie, de lingerie, de vêtements, d’arts de la table, de décoration, d’épiceries et de restaurants anciens, comme celui qui nous intéresse aujourd’hui !

© Café du Commerce
© Café du Commerce

Un bouillon du XIXe siècle

C’est précisément dans cette rue que se trouve un ancien restaurant datant du 1921, dans et la lignée des traditionnels bouillons parisiens du XIXe siècle. Ces établissements bon marché, à prix fixe et à grand débit, permettaient de profiter d’un plat copieux sans casser sa tirelire. À l’origine, les clients y mangeaient un bœuf en pot, ce qui explique le surnom de “bouillon”, mais face au succès de ces établissements, d’autres plats français ont peu à peu complété la carte…

© Café du Commerce
© Café du Commerce

C’est dans au 51 rue du Commerce, dans un immeuble de trois étages, que ce restaurant a pris place. Le lieu était auparavant réservé à un magasin de tissus au coupon. En 1921, il prend ainsi le nom “Aux Mille Couverts” et propose un menu unique, destiné à remplir le ventre des nombreux ouvriers de l’industrie automobile provenant du quartier Javel. Ces plats à bon marché continuent d’être servis, même durant la Seconde Guerre mondiale, ce qui a définitivement inscrit le restaurant parmi les adresses privilégiées des classes populaires.

inscription

À la bonne franquette

Aujourd’hui encore, on peut déguster des plats traditionnels de la cuisine française dans ce restaurant ! Désormais nommé le café du Commerce, celui-ci continue de servir sur ces trois étages ornés de plantes et éclairés par une verrière. Au programme, on goûte aux fameux œufs mayo, poireaux vinaigrette, harengs marinés, saumon gravlax, huîtres, rognon de veau à la moutarde et pomme purée, tête de veau en cocotte, crème brûlée, vacherin glacé ou dame blanche. Et cela se passe tous les jours de la semaine, même le dimanche !

© Café du Commerce
© Café du Commerce

Café du Commerce
51 rue du commerce, 75015 Paris

À lire également : La petite histoire du Bouillon Pigalle

Image à la une : © Café du Commerce

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l