fbpx

Ce restaurant qui était un pavillon de chasse de Louis XIV accueille aujourd'hui hommes politiques et grands patrons...

Le restaurant Le Laurent - Copyright Romain Ricard
Par clementine

À deux pas de l’Elysée, le jardin du même nom accueille depuis des siècles un magnifique pavillon rose orangé : Le Laurent. Entre monument historique, référence gastronomique et témoin privilégié de l’histoire, ce qui est aujourd’hui un restaurant de renom a vécu 1000 vies. Paris ZigZag lève le voile. 

Le restaurant Le Laurent – Copyright Romain Ricard

Aux origines, un bâtiment avec du caractère

Bien avant d’être un restaurant, ce joli bâtiment était autrefois un pavillon de chasse de Louis XIV, puis une guinguette festive où le Tout-Paris se pressait. En 1840, il est entièrement rénové par Jacques Ignace Hittorff (1792 – 1867), qui repense alors complètement le quartier des Champs Élysées et de la place de la Concorde, pour en faire le Café du Cirque. Inspiré par l’architecture antique, il l’habille de pilastres, colonnes et chapiteaux. Une peinture polychrome, mythique aujourd’hui, est choisie pour parfaire l’allure de temple du lieu.

Le restaurant Le Laurent – Copyright Romain Ricard

Une belle histoire

20 ans plus tard, le café est repris par un certain Monsieur Laurent, qui lui donnera son nom, et qui en fait l’une des adresses incontournables de Paris. Les courtisanes et les hommes de pouvoir se retrouvent dans l’ambiance feutrée de la grande salle ou dans les petits salons de l’étage. Symbole de la Belle Époque, il construit alors sa légende qui traverse les siècles. En salle, les grands patrons et les politiques croisent certains artistes, intellectuels ou acteurs du théâtre Marigny voisin. Au fil des années, on y a vu Dali, Lady Di, Margaret Thatcher… 

Le restaurant Le Laurent - © Romain Ricard
Le restaurant Le Laurent – © Romain Ricard

Aux fourneaux, les grands chefs se relaient pour perpétuer une certaine élégance et tradition de la gastronomie française. 

En 2023, le Laurent a tourné une nouvelle page de son histoire en étant repris par Laurent de Gourcuff (encore un Laurent !) et Paris Society, qui se trouvent déjà aux commandes de lieux emblématiques comme Le Flow, Girafe, Perruche, CoCo… 

inscription

Un décor flamboyant

Bien caché à l’abri de l’avenue Gabriel, de tout temps, le Laurent a rendu hommage au cadre époustouflant dans lequel il est abrité. Ainsi, la part-belle a toujours été faite aux matériaux nobles, aux étoffes somptueuses et aux couleurs chatoyantes. Une belle hauteur sous plafond, des alcôves où se sont jouées des scènes de l’histoire, une terrasse verdoyante où l’on entend presque le gargouillis de la fontaine des 4 saisons… L’esprit culte du lieu a été préservé pour cette dernière rénovation, tout en y apportant une juste touche de modernité. 

Le restaurant Le Laurent – Copyright Romain Ricard

Une cuisine raffinée

Longtemps auréolé d’une étoile, le Laurent doit aujourd’hui se réinventer pour décrocher de nouveau le précieux sésame. Dans cette nouvelle version de la table, c’est le chef Mathieu Pacaud, notamment à la tête d’Apicius et qui a signé la carte du restaurant Anne de l’hôtel le Pavillon de la Reine sur la place des Vosges, qui a été chargé de reprendre les rênes de la cuisine. Entre les grands classiques de la maison comme la salade de homard bleu et ses nouvelles créations raffinées, les habitués devraient y trouver leur bonheur !

Autrefois confidentiel pour une clientèle d’initiés, nul doute que Le Laurent s’apprête, de nouveau, à vivre un tournant.

Crédit photo de une : Romain Picard