fbpx

À deux pas de Montparnasse, ce restaurant coréen authentique très prisé nous propose de manger comme à Séoul !

Restaurant coréen Misu © The Travel Buds
Par Melina

Quand on pense “restaurant coréen” à Paris, on pense tout de suite bibimbaps. Et pourtant, la cuisine coréenne recèle bien d’autres spécialités savoureuses et surprenantes ! Ce restaurant coréen discret et authentique situé à deux pas de la Gare Montparnasse nous propose de manger coréen comme à Séoul. Dépaysement garanti !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Bienvenue à Séoul !

Nous voilà face à une devanture très sobre, dans une rue tranquille du 15ème arrondissement de la capitale, dans le quartier de Falguière. On pousse la porte et, à condition d’avoir réservé (ou d’avoir de la chance !) on peut s’installer à l’une des tables de ce petit restaurant tout de beige et de blanc vêtu, à l’atmosphère épurée, mais non moins chaleureuse et cosy. Car, ne vous fiez pas aux apparences, aussi discret soit-il, ce restaurant fait beaucoup parler de lui et est très souvent complet, même un midi en pleine semaine !

Intérieur restaurant corée Misu © The Travel Buds
Intérieur restaurant corée Misu © The Travel Buds

La raison est assez simple : l’authenticité. En effet, oubliez tout ce que vous avez l’habitude de voir dans les autres restaurants coréens de la capitale, ici on mange VRAIMENT comme à Séoul ! Ayant eu l’occasion de séjourner dans la capitale du pays du Matin calme, nous pouvons vous le confirmer. Pas de carte à rallonge, et des plats intrigants, élaborés avec soin, qui nous éloignent des traditionnels bibimbaps.

Un restaurant coréen authentique

On commence par siroter un cocktail très rafraîchissant à base de concombre, le temps de s’imprégner de la carte qui nous donne envie de tout découvrir… surtout si l’on jette un coup d’œil discret sur les tables d’à côté où tout le monde à déjà l’air de se régaler ! En entrée, nous décidons de nous laisser tenter par les Toppoki royal, de petites pâtes de riz (dont nous sommes fan avec leur texture légèrement caoutchouteuse si particulière !) accompagnées de bœuf, de légumes et de sauce soja légèrement sucrée, et le Seou Gangjeong, des beignets de crevettes sauce pimentée aigre-douce. Le voyage commence… Les saveurs sont au rendez-vous, tout comme la gourmandise.

Entrées et cocktails Misu © Paris Zigzag
Entrées et cocktails Misu © Paris Zigzag

http://bit.ly/visitespariszigzag

Après quelques conseils avisés, nous faisons le choix “royal” du Bansang. Il est en effet indiqué sur la carte que le Bansang est la table dressée traditionnellement pour le roi et les nobles de l’époque Joseon, elle est composée de riz et de plusieurs petits mets d’accompagnement autour d’un plat principal. Le So Boulgogui Bansang et le Bosot Bansang viennent ainsi littéralement recouvrir notre table ! Le premier est à base de bœuf, le second à base de champignons et de légumes, et les deux tout aussi délicieux et généreusement accompagnés de cinq petites coupelles dans lesquelles on trouve une salade de pousses et d’edamame, un morceau de kimchi, le fameux chou fermenté et pimenté, une galette au tofu, et autres spécialités de la cuisine coréenne traditionnelle.

Bansang chez Misu © Paris Zigzag
Bansang chez Misu © Paris Zigzag
Mochi à la mangue de chez Misu © Paris Zigzag
Mochi à la mangue de chez Misu © Paris Zigzag

Pour le dessert, impossible de ne pas goûter la Crème brûlée au matcha, à la texture parfaite et au goût subtil, et au Mochi mangue, l’un des meilleurs que nous ayons eu l’occasion de goûter ! Là aussi, le mélange de saveurs et de textures, à la fois légèrement caoutchouteux et fondant, est une vraie réussite. La version chataîgne doit d’ailleurs elle aussi valoir le détour. Il nous faudra revenir pour nous en assurer !

Misu, la nouvelle pépite coréenne du 15ème

La promesse est tenue. L’authenticité et la qualité sont au rendez-vous, du début à la fin du repas, nos papilles ne nous trompent pas, et Misu nous emmène avec simplicité et élégance en Corée du Sud, le temps d‘un repas dépaysant et riche en saveurs. Du côté de l’addition, comptez une dizaine d’euros en moyenne pour les entrées, entre 18€ et 20€ pour un plat à la carte, et des desserts entre 5€ et 8€.

Bosot Bansang chez Misu © Paris Zigzag
Bosot Bansang chez Misu © Paris Zigzag

Mais Misu propose également une formule midi imbattable à 16€ le plat, 18€ pour la formule entrée + plat ou plat + dessert, et 20€ pour la formule la plus complète qui réunit les trois ! Ce restaurant de Linda Lee semble assez bien parti pour suivre le même succès que ses six adresses réputées au Royaume-Uni, et que On the Bab, son restaurant de street food coréenne débarqué à Paris en 2019 près de la fort gourmande rue Saint-Anne, après avoir affolé Londres ! Aussi, pour éviter toute déception : pensez à réserver !

Misu
8 bis rue Falguière
75015 Paris

À lire également : L’événément streetfood de l’année : On The Bab débarque à Paris !

Photo en Une : Restaurant coréen Misu © The Travel Buds

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Mélina Hoffmann