fbpx

Connaissez-vous ce superbe restaurant parisien caché et sa décoration Art Déco des Années folles ?

Le restaurant Mistinguett - © De Pasquale Maffini
Par Romane Fraysse

Un restaurant avec une splendide verrière Art Déco se cache dans le 9e arrondissement, au sein d’une légendaire salle de spectacle. Lieu où se restaurer, bar où déguster un cocktail… cette adresse redonne vie à l’atmosphère des Années folles.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Dans une mythique salle de spectacle 

C’est au cœur du 9e arrondissement de Paris que se trouve ce somptueux restaurant de style Art Déco. Il faut se rendre au 16 rue de Clichy, une adresse pas anecdotique puisqu’il s’agit en effet de celle du Casino de Paris. Cette salle de spectacle historique date de 1891, et a vu passer de nombreuses têtes d’affiche des cafés-concerts, telles que Mistinguett, Maurice Chevalier, Joséphine Baker ou Line Renaud. À la fin du XXe siècle, se sont des musiciens tels que Serge Gainsbourg, Ben Harper, Lou Reed, ou les Artic Monkeys qui sont montés sur ses planches.

Le restaurant Mistinguett - © De Pasquale Maffini
Le restaurant Mistinguett – © De Pasquale Maffini

Or, ce fameux restaurant, qui se trouve au cœur du Casino de Paris, fait notamment référence à cette histoire musicale, en prenant le nom de l’une de ses habituées : Mistinguett. Figure emblématique du Paris des Années folles, cette chanteuse, danseuse et actrice a en effet fait ses débuts dans cette salle, dès le , pour interpréter La Môme du Casino.

inscription

Un décor style Art Déco

C’est en haut de l’escalier du Casino de Paris que se trouve Mistinguett, un restaurant où se restaurer après un spectacle, ainsi qu’un bar à cocktail nocturne. Pensé par le design Atelier HA, ce restaurant vous convie dans une immense salle décorée d’une mezzanine feutrée et d’une ancienne verrière de style Art Déco. Les architectes Adèle Nourry et Hugo Vince se sont ainsi inspirés des archives du tout premier restaurant Le Perroquet, inauguré en 1922 par la fameuse Mistinguett. On y retrouve ainsi un bar miroitant, des alcôves tamisées, des assises en velours, lustres. Cette ambiance, digne des cabarets des Années folles, est rythmée de temps à autre par des performances d’artistes.

Le restaurant Mistinguett - © De Pasquale Maffini
Le restaurant Mistinguett – © De Pasquale Maffini

Entre restaurant et bar à cocktails

Côté cuisine, le chef Étienne Daviau revisite les grands classiques de la cuisine français. À la carte, on trouve ainsi des poireaux d’Île-de-France grillés avec des œufs de saumon et une vinaigrette thaï, un filet de daurade accompagné d’une purée de patate douce au sésame, de citron confit et de brocolis, ou encore des gnocchis à la crème de butternut, au fromage bleu et aux noix, avec de l’huile de ciboulette. Et en dessert, il y a bien sûr la fameuse tartelette au chocolat noir ou le baba au rhum vieux. Un petit tour au bar vous fera aussi découvrir des cocktails inventifs, comme Réconfort mêlant Vodka, Campari, sirop de fraise et Lillet rosé.

Le restaurant Mistinguett - © De Pasquale Maffini
Le restaurant Mistinguett – © De Pasquale Maffini

Mistinguett
16 rue de Clichy, 75009 Paris

À lire également : Mistinguett, la reine du music-hall qui dévora la capitale

Image à la une : Le restaurant Mistinguett – © De Pasquale Maffini

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Complet

News populaire