La Butte aux Cailles est un quartier à part dans la capitale. Ambiance de village, ruelles charmantes, petites maisons avec jardins… l’impression de quitter Paris à seulement 5 minutes d’un métro ! Mais la quiétude du quartier la journée contraste avec l’ambiance électrique qui y règne le soir. Pour ne pas vous tromper, nous vous avons sélectionné nos adresses préférées de la Butte aux Cailles. Et pour les amoureux du quartier, n’hésitez pas à vous inscrire à notre visite guidée street art de la Butte aux Cailles.

La Folie en tête

Les plaintes incessantes du voisinage ont fait passer le goût du live aux patrons il y a plus de dix ans… Pas si grave. Ce drôle d’endroit rempli d’instruments de musique, de panneaux de signalisation et d’affiches d’extrême-gauches (hommages à Ramon, anarchiste célèbre sur la Butte et cofondateur du rade) reste encore très recommandable pour sa bande-son mêlant jazz et chanson, pour la gouaille de son taulier et pour le beau mélange intergénérationnel de clients. Pas de chichi, juste de bonnes vibrations (qui n’empêchent pas de dormir aux alentours).

33, rue de la Butte aux Cailles, 13e
Tél. 01 45 80 65 99
M° Corvisart
Ouvert du lundi au samedi de 18h à 2h, dimanche de 17h à minuit
Demi : 3€

butte-caille-bar-folie

Le Merle Moqueur

Fondé en 1981 par les futurs patrons de la Folie En Tête, ce bar -véritable institution du quartier- a eu bien des vies et des ambiances. D’abord très orienté chanson française, il a basculé punk à la fin des années 80 puis est devenu un rendez-vous pour étudiants pas regardant sur la déco (ho le tableau du Père Noël Est Une Ordure) mais prêts à s’égosiller sur de la variété. La collection de rhums aromatisés pas chers sont évidemment au poste (on avoue une préférence pour le classique au gingembre). Tous les éléments continuent donc d’être réunis pour que chaque week-end -au sens étudiant donc à partir du jeudi – qu’il pleuve ou qu’il vente on se réunisse ici pour festoyer. Adieu grisaille, ici, il fait chaud, il fait humide, il fait bruyant et c’est ça qui est bon.

11, rue de la Butte aux Cailles, 13e
Tél. 01 45 65 12 43
M° Place d’Italie
Tlj 17h-2h
6.5€ le rhum arrangé

bar butte aux cailles

La Butte aux piafs

Ho un bar d’Oberkampf qui vient de s’échouer en bas de la Butte. Tout y est : le mobilier dépareillé chiné dans une brocante, les lampes basse conso, les touches sixties (les menus en pochette de 45t), la bande son électro jazzy moelleuse et la carte de cocktails classiques… Le cahier des charges est rempli mais cela n’empêche pas d’avoir là un endroit avec une bonne tête de QG cosy pour l’apéro si, par malheur, les bars de la Butte s’avèrent trop estudiantins à votre goût. Et aux beaux jours on a là une des meilleures terrasses du coin. Oui carrément.

31 bd Auguste Blanqui
0983510750
lun.-mer. 10:00 – 0:00
jeu.-ven. 10:00 – 1:00
sam. 11:00 – 1:00
Demi 3€

butte-caille-piafs

Le Temps des cerises

Ici c’est une coopérative de production qui fait restaurant donc pas de patron, pas de course au profit et pas de portable ! En revanche on y trouve une ambiance gouailleuse en or, des bonnes vibrations et des plats de bistrot très corrects (confit, petit salé).

Menu à 12€ le midi
18 rue de la Butte-aux-Cailles 13e
01 45 89 69 48
lun-sam 11:45 à 14:30 et 19:00 à 23:45

butte-caille-bar-cerise

Le Sputnik

Au tournant de ce siècle, il y avait des “cybercafés” car les gens n’avait pas internet dans leur poche (oui c’est incroyable). Et le Sputnik Café était de ceux là (autant dire qu’il détonait sur cette Butte réfractaire à la techno). Quelques années et cinq générations d’iPhone plus tard, le Sputnik existe toujours mais les ordis ont cédé la place à des banquettes et un babyfoot. Prends ça la technologie ! Ce virage rétro bienvenu donne au final un vaste bar bien pratique pour venir à plein (et pas si courant dans les environs) et surtout doté d’une ambiance cool avec sa déco pseudo soviet.

14, Rue de la Butte aux Cailles 13e
Lun-sam 17h 2h
Dim16h 00h
Demi 3,5€

bars-butte-aux-cailles

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités