Les 10 meilleurs bars-concerts de Paris

bar concert live paris

Lorsqu’on demande son Top 10 à Pierrick Bourgault, auteur de guides sur les bistrots, il répond par des questions : « Quel style de musique aimez-vous ? Souhaitez-vous bavarder entre amis pendant un concert, ou écouter des chansons à textes en silence ? Voulez-vous dîner ? ».
Difficile en effet de hiérarchiser ces petits lieux d’expression où se révèlent chaque soir des artistes différents ainsi que les stars de demain (car c’est au bistrot et payé au chapeau que l’artiste rencontre son premier public).
L’entrée gratuite invite à la découverte. « Si vous avez la chance d’être en couple, l’élu(e) de votre cœur appréciera ces endroits originaux et sincères. Si vous avez la chance d’être célibataire, sachez que conversations y sont plus aisées qu’ailleurs ! ».

Dans le guide Paris 200 bars-concerts, Paris Zig Zag zoome sur 10 lieux à forte personnalité, classés par arrondissement.

Caveau des Oubliettes
Pour parler anglais, pour descendre des escaliers vertigineux et des pintes.

La Finnoise fêtarde et le bel Erasmus hantent les pubs irlandais, mais aussi le Caveau des Oubliettes qui daterait du XIIe siècle gothique comme la cathédrale Notre-Dame toute proche. Aujourd’hui, ce bar organise pour un public international et étudiant des concerts de musique « soul, black, funk, latin jazz, groove, fusion, swing, be-bop et blues tous les jours dès 22 h 30, ainsi que des jam sessions » : un groupe joue puis invite d’autres musiciens à les rejoindre. « Il y a des nouveaux à chaque fois. Pour s’inscrire, venir avec son instrument suffit, ou même sans – une guitare, ça se prête. Parfois, on reçoit de grandes pointures. » Michel Guerche, propriétaire du caveau cite fièrement « Keziah Jones, Lucky Peterson et Prince ! »

 52, rue Galande, 75005 Paris – M° Saint-Michel
01 46 34 23 09 – contact@caveaudesoubliettes.fr
Pas de restauration. Piano électrique

1 Le Caveau des Oubliettes

 La Belle Vie Saint-Martin
Pour les mots à fleur de peau, pour les talents venus de tous horizons.

Dans son bar à la décoration minimaliste qui déborde d’initiatives, Mhamed assure les missions d’un centre culturel : « La concurrence est rude avec d’autres loisirs, en particulier numériques. Le bistrot doit apporter quelque chose de spécial, sinon les gens restent chez eux, devant leur écran ». Mhamed file derrière le comptoir car son serveur monte sur scène scander un slam… Tous les soirs, concerts de funk, chanson française, jazz, soul, blues, rock, rap, scènes ouvertes, sketches, atelier d’expression orale, lectures de poésie, de nouvelles… Les artistes apprécient la liberté du lieu, l’attention d’un public que Mhamed a su sensibiliser. Une terrasse colorée accueille ceux qui souhaitent bavarder ou fumer durant le spectacle.

 121, rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris – M° Gare de l’Est
01 42 05 93 62 – labelleviestmartin@gmail.com
Restauration. Sans piano

2 La Belle Vie Saint Martin

La Liberté
Pour découvrir le lieu où tout a commencé pour…

La Grande Sophie, les Têtes Raides, Sanseverino, qui y donnèrent leurs premiers concerts. Entassés près de la porte au milieu des guitares, claviers et percussions, deux rockers s’époumonent tandis qu’une haie de spectateurs s’anime près du comptoir. Le parfum d’anisette évoque une feria à Béziers, les vacances. « Deux ou trois concerts par semaine, de tout, du français, du blues. C’est un bar parisien, c’est-à-dire mélangé, il faut le garder ainsi, » conceptualise Ali Lahcene, patron de La Liberté et acteur de la diversité musicale. Julien Bassouls, célèbre organisateur de concerts dans les bars, approuve : « C’est un lieu marrant, un peu canaille, qui mélange âges et classes sociales. » Un troquet de quartier pour habitués, où les inconnus sont bienvenus.

 196, rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris – M° Faidherbe-Chaligny
01 43 72 11 18
Restauration. Sans piano. Bière et vin pas chers

3 La Liberte bar concert paris

 Bateau El Alamein
Pour un voyage immobile sur une péniche-jardin.

Ce bateau a été abordé et conquis par une jungle de plantes en pot, devenues pour certaines des arbres. Prendre un verre dans ce jardin flottant est un ravissement. Véritable île aux fleurs, la terrasse ouvre le soir en semaine et l’après-midi du week-end, selon la météo. La cale du bateau recèle une demeure familiale chargée de souvenirs intimes, meubles chinois et masques africains, tableaux représentant des bateaux ou des fleurs. C’est la salle des concerts. Marine choisit les artistes, surtout de chanson française, pour une programmation dense et exigeante. En arabe, el alamein signifie les deux mondes, Orient et Occident, la vie et l’au-delà, et ce fut en 1942 la première victoire contre les Nazis.

 11, port de la Gare, 75013 Paris – M° Quai de la Gare, Bibliothèque
06 88 99 20 58
Concerts : 0 à 10 € – Restauration légère. Piano

4 El Alamein concert

 Au Magique
La plus petite salle de concerts de Paris, avec piano à queue !

 Dans sa cave à chansons, Marc interprète ses textes ciselés, tendres et cinglants, architecturés comme des scénarios. Engagé, enragé, il chante « au bout du bar, au coin de la rue, dans mon quartier », la poésie du quotidien, l’actualité, ce Pernety paisible où Martine et Marc ouvrirent leur lieu en 1980, avant les destructions de l’ère Chirac. Concerts de chanson française de création et quelques reprises. Le Petit music-hall, scène ouverte aux vieux amis et aux nouveaux alterne avec des joutes en chansons, où un invité affronte le maître des lieux.

La belle équipe se retrouve aux nuits blanches du Magique : le 31 décembre pour « un réveillon loin de la consommation », la fête de la musique, et le 13 juillet « pour une célébration sans défilé militaire ». Les boissons s’affichent au tarif d’un troquet ordinaire, le plat du soir est à 11 € et un chapeau passe pour les artistes.

 42, rue de Gergovie, 75014 Paris – M° Pernety
01 45 42 26 10 – mhavet@aumagique.com
Repas sur réservation

5 Au Magique paris 14

 Moulin à Café
Pour soutenir le plus actif des cafés associatifs.

Ce Moulin ouvert à toutes les initiatives évoque une ruche, tant ses occupations du jour et du soir sont nombreuses : théâtre, films-débats, conférences, rencontres associatives, atelier couture, conversation anglaise, espagnole… et bien sûr concerts acoustiques, de chanson francophone et musiques du monde, terminés tôt, avant 22 h 30. Le Moulin n’est pas un bar avec licence IV, si l’on veut consommer bière ou vin, il est nécessaire de commander une entrée ou un plat (très bon marché) cuisinés par la lumineuse Anna.

Ouvert sur un parc-jardin et une place piétonne silencieuse – d’où les soucis de voisinage – le lieu est géré par des habitants du quartier avec quelques salariés et des bénévoles. L’ambiance est participative : chacun prend ses couverts et débarrasse son assiette. « Il n’est pas défendu de donner un petit coup de main à la fin de la soirée ! » Mais pas obligatoire non plus, chacun se sent libre de participer à sa manière.

 8, impasse Sainte-Léonie, 75014 Paris – M° Pernety
01 40 44 87 55 – animation@moulin-cafe.org
Restauration. Piano

6 Moulin a Cafe  Paris

Le Carré Parisien
Pour encourager le meilleur bar-concert du 15e.

Voyageur entrepreneur, descendant de marins comme en témoignent déco et expos, Olivier Demeocq a lancé son concept à Paris et Casablanca, bientôt à Buenos Aires, Phnom-Penh et aux USA. Deux à quatre fois par semaine, Lisandro Nesis, le directeur artistique, organise à la cave des rencontres de jazz, cabarets lyriques et sessions de comédie musicale américaine – et pas seulement les succès d’antan : « Des créations passent ici en première européenne ! Notre cycle Broadway est une passerelle entre les continents, avec masterclasses et show case. Pour ceux qui veulent tenter leur chance, le concert se poursuit souvent par un open mic ».

 1, rue du Général-Beuret, 75015 Paris – M° Volontaires, Vaugirard, Cambronne
09 51 17 80 44 – lecarreparisien@gmail.com
Restauration. Deux pianos droits.

7 Le Carre Parisien 

 La Bonne Franquette
Pour retrouver Dalida, Joe Dassin et Gilbert Bécaud.

Le soir, le pianiste Danny Vincent chante un répertoire allant d’Aznavour à Piaf, en passant par les standards américains. En costume-cravate comme dans un bar de palace, il sait néanmoins créer une atmosphère « à la bonne franquette ». Selon les réservations des groupes, l’établissement accueille aussi des spectacles inspirés par le Montmartre populaire, artistique et célèbre : le « mime automate » William, deux danseuses échappées de la Belle époque et leur numéro de french cancan. Dora Carbonnel, chanteuse franco-cubaine incarne des créations de Piaf, Dalida et Bécaud connues du monde entier. Le patron, Patrick Fracheboud, apprécie les bons crus des petits producteurs et la fine cuisine.

2, rue des Saules, 75018 Paris – M° Lamarck-Caulaincourt, Abbesses
01 42 52 02 42 – paris@labonnefranquette.com
Restauration. Piano

8 La Bonne Franquette

 Le Vieux Belleville
Pour chanter à tue-tête avec ses voisins de table.

Chaque jeudi, vendredi et samedi soir, Minelle à l’accordéon ou Riton La Manivelle et son orgue de barbarie distribuent les paroles. Les tablées d’amis, les touristes égarés mais ravis, tout le monde conjugue l’argot parigot et reprend en chœur un répertoire du siècle dernier, de la Java Bleue aux chansons mélodramatiques. Un haut-lieu de la musette et du paname populaire, à quelques mètres de la porte cochère du 72, rue de Belleville où naquit Édith Piaf selon sa légende.

 12, rue des Envierges, 75020 Paris – M° Pyrénées
01 44 62 92 66 – josephpantaleo@noos.fr
Restauration. Sans piano.

9 Le Vieux Belleville

 Chez Louisette
Pour se téléporter au bal musette de mémé.

Cette guinguette engoncée entre les ruelles du marché Vernaison est moins connue que la Chope des Puces, temple du jazz manouche. L’estaminet a cependant vécu son heure de gloire en 2010 lorsque Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, remit la médaille de l’Ordre des arts et des lettres à Manuela, la chanteuse maison qui interprète Piaf et autres romances depuis quelques décennies. Véritable reliquaire de souvenirs, ce bistrot ouvre week-end et jours fériés. « So kitch ! » lit-on sur Tripadvisor. Chez Louisette, c’est Noël et ses guirlandes toute l’année.

 130, avenue Michelet, 93400 Saint-Ouen – M° Porte de Clignancourt
01 40 12 10 14
Restauration. Orgue électronique.

10 Chez Louisette

Paris 200 bars-concerts, guide des bons plans en poche
Textes et photographies de Pierrick Bourgault

 Ce guide vous livre une réjouissante diversité de cafés, piano-bars, restaurants, caves, péniches et associations qui accueillent des concerts de jazz, blues, rock, chanson francophone, jazz manouche, musiques du monde, jams, scènes ouvertes… Découvrez plus de 200 endroits attachants, insolites, avec une forte personnalité et une ambiance unique. Rencontrez les grands talents des petites scènes acoustiques, au coin du bar après leur concert. Car la musique vivante naît dans les bistrots…

 Ce livre se destine aux habitants d’Île-de-France, mais aussi aux visiteurs et aux touristes désireux de découvrir un Paris insolite, talentueux, chaleureux. Il sert également aux artistes qui cherchent des partenaires et un public. Éd. Bonneton, 11 x 17 cm, 128 pages, 23 photos en noir et blanc, 9 €. Plus d’infos sur www.monbar.net.

bar concert paris