Petit-bouillon-pharamond-paris-zigzag

Un lieu emblématique du ventre de Paris a rouvert : le Petit Bouillon Pharamond. De son décor Belle Époque à ses assiettes maitrisées en passant par ses mini-prix le Bouillon va mettre vos papilles en ébullition !

Advertisement

Paris ne jure plus que par les bouillons, Francois Mitterrand lui ne jurait que par le Pharamond. La bâtisse normande de 1832 s’étire sur trois étages et offre un cadre spectaculaire. Un bijou à moindre coût que l’on aimerait garder rien que pour nous.

Dans le quartier des Halles en plein renouveau, on pousse les portes de l’institution classée monument historique. On s’attable dans le décor digne d’une peinture de Gustave Caillebotte. La Belle Époque s’incarne dans chaque recoin de la bâtisse : des mosaïques qui encerclent les grands miroirs gravés aux banquettes en velours rouge capitonnées en passant par l’escalier tout en courbes qui s’élance à l’étage. Pour plus d’intimité il est possible de réserver les salons privés.

La cuisine ménagère et simple, reste fidèle à l’histoire tripière du bouillon normand. La maison s’attache à proposer des produits du terroir méticuleusement sourcés. On retrouve les classiques des bouillons, parmi les entrées : oeuf mayo ici revisité en oeuf mimosa (1, 90€), l’épatant pâté en croûte de la Maison Olivier Brosset (4,50€), le généreux hareng pomme à l’huile (4,40€). Les plats mijotent, frémissent, revigorent et réconfortent : boeuf bourguignon et coquillettes (10,20€), l’excellente cassolette de tripes à la mode de Caen de la Maison Ruault de Vire (10,90€) ou encore l’andouillette sauce moutarde (10,90€).

Coté desserts, on craque pour la crème brulée (2,90€) et l’ile flottante (2,50€) histoire de se projeter trente ans en arrière.

Les cuissons et assaisonnements sont justes, les associations fidèles à celles de nos grands-mères, les prix réconfortent jusqu’aux plus petites bourses, Bref, Le Petit Bouillon Pharamond, c’est la promesse d’un bon repas, bien fait à moins de 20€.

Le Petit Bouillon Pharamond
24, Rue de la Grande Truanderie – Paris 1
Ouvert tous les jours. Service continue de 12h à 00h.

Image à la Une : ©Pierre Lucet-Penato

À lire également :
5 brasseries qui nous font vivre le Paris de la Belle Époque

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités