saint-honore-paris-zigzag

Qui ne salive pas à la vue d’un Saint-Honoré ? D’un Paris-Brest ou d’un opéra ? C’est une question qu’on se pose réellement ! Mis à part leur goût divin, ces desserts ont en tout cas un point commun qui fait notre fierté, ils sont tous parisiens ! Voici un tour d’horizon gourmand de ces véritables stars de Paris.

Le financier

Inspirés directement des visitandines de Nancy en Lorraine, les petits biscuits à base de poudre d’amande font le bonheur des Français depuis 1890. À leur origine, le pâtissier Lasne, qui détenait un établissement près de la Bourse de Paris. Ce dernier servait en grande partie une “clientèle composée de financiers désireux d’avaler sur le pouce un petit gâteau qui ne salisse pas les doigts”. Lasne eut alors l’idée de revisiter les visitandines et de leur donner une forme de lingot d’or, le financier était né !

financier-paris-zigzag

Le Saint-Honoré

Dessert très gourmand, le Saint-Honoré fait des ravages auprès des amateurs de bonnes pâtisseries. En même temps, sa pâte feuilletée ou brisée garnie de pâte à choux et de crème pâtissière ne laisserait personne indifférent. Sobrement nommé en l’honneur du saint patron des boulangers-pâtissiers, le Saint-Honoré a été créé par un jeune chef dans l’enseigne renommée chez Chiboust. Ce nom sera d’ailleurs utilisé pour désigner la crème qui garnit parfois le centre du dessert.

st-honore-paris-zigzag
Instagram @pastrybydaniel

Le Paris-Brest

En forme de couronne, le Paris-Brest est composé de pâte à choux fourrée par une crème mousseline aux pralines, le tout agrémenté d’amandes effilées, un vrai bonheur pour les papilles ! On doit le drôle de nom du dessert à Louis Durand qui décida de créer en 1910 un entremets qui rendrait hommage à la célèbre course cycliste Paris-Brest-Paris. En fait, la pâtisserie représente une roue de vélo !

paris-brest-paris-zigzag
Instagram @dear_pastry_miami

Le baba au rhum

Les origines de la mondialement célèbre pâtisserie sont parfois contestées mais le mérite de sa création reviendrait officiellement à Nicolas Stohrer, pâtissier parisien dont l’échoppe jalonne encore la rue Montorgueil depuis 1730, en faisant la plus vieille pâtisserie de Paris. Le gâteau moelleux et aéré, surmonté de crème pâtissière, est traditionnellement imbibé de rhum et fait partie des desserts les plus appréciés des Français, même 300 ans après sa création !

baba-rhum-paris-zigzag

L’opéra

Ganache au chocolat et crème au beurre de café font partie des ingrédients principaux de cette petite gourmandise. Si la maison Lenôtre s’attribue les mérites de sa création, il se peut que l’on doive en réalité l’opéra à la maison Dalloyau. Créé vers la moitié du XXe siècle, le dessert tiendrait son nom de sa similarité avec la scène de l’Opéra Garnier. Une autre version explique qu’il a été nommé ainsi en hommage aux danseuses de l’opéra. 

opera-dessert-paris-zigzag

Le mille-feuille

Le mille-feuille se construit traditionnellement avec deux couches de crème pâtissière entreposées entre 3 couches de pâte feuilletée, il tient logiquement son nom du nombre important de feuillets compris dans cette dernière. Comme pour beaucoup de desserts, son origine est contestée… Si certains attribuent sa création à Pierre François de la Varenne en 1651, d’autres affirment que le mille-feuille est apparu en premier dans les cuisines d’Adolphe Seugnot en 1867.

mille-feuille-paris-zigzag
Instagram @picachef

La tarte Bourdaloue

Cette fois-ci, pas de discorde, les origines de la tarte Bourdaloue sont officiellement parisiennes ! Confectionnée pour la première fois en 1850 par un pâtissier de la rue éponyme, la tarte en a gardé le nom jusqu’à aujourd’hui. Composée de pâte fourrée à la crème d’amande ou à la frangipane, la tarte Bourdaloue est principalement composée de larges morceaux de poires et le tout est souvent saupoudré de petites noisettes écrasées, un vrai délice !

tarte-bourdaloue-paris-zigzag
Instagram @docuraemcamadas

Crédit photo à la une : Instagram @tennissweets

À lire également :
Les meilleures pâtisseries de Paris : nos adresses coup de cœur
Les plus vieilles pâtisseries parisiennes

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités