Comment reconnaître une bonne cantine de quartier ?

30 mai 2018

the-creative-exchange-373981-unsplash

On la VEUT, on la cherche, on la flaire cette adresse qui va élire domicile dans notre petit cœur pour loooongtemps !

Mais comment reconnaître une bonne cantine de quartier ? Un bon bistrot où l’on peut emporter nos potes comme notre rendez-vous galant ?

Décodage.

L’accueil

Ce n’est pas parce que le resto est beau, rangé au cordeau et ultra stylé qu’il faut absolument l’adopter ! Il est peut-être partout sur Instagram mais clairement, si l’accueil est déplorable, vous ne pouvez y élire domicile…

Une bonne cantine doit être amicale, un peu braillarde parfois mais vivante et bon enfant. Un point d’honneur que l’on s’impose quand on cherche des bonnes adresses !

kelsey-chance-575535-unsplash

Les assiettes

On veut du simple, de la vaisselle tradi de mémé ou du basique blanc ! La bonne cantine soigne sa déco sans en faire trop. Ça vit, ça chine, ça pose des plantes par-ci par-là, ça sert dans des assiettes dépareillées parfois, mais c’est ça que l’on veut : se sentir chez mamie !

joseph-gonzalez-99034-unsplash

La carte

Courte ! Une carte à rallonge ne présage rien de bon…

On préfèrera une cantine qui fait au jour le jour, en fonction de l’arrivage, qui propose quelques plats à la carte sans avoir quarante propositions en tout genre et de toute provenance !

Eh oui, parfois ils n’ont plus de poulet fermier et c’est tant mieux, ça veut dire qu’ils ont des stocks raisonnables et non surgelés.

joseph-gonzalez-80541-unsplash

Les boissons

Pour accompagner cette ambiance joyeuse, la carte doit nous proposer des bons petits vins, de petits producteurs (c’est encore mieux) à des prix cool-cool. Elle doit avoir un vin léger, jeune, frais, des découvertes sympas et quelques bouteilles un peu plus « costaudes » mais sans en faire trop !

D’ailleurs, le serveur proposera souvent un petit vin pas cher car il aime mettre en avant ses bonnes trouvailles sans nous faire consommer au plus haut prix.

petr-sevcovic-594807-unsplash

La place

La bonne cantine se débrouille pour nous caser quelque part ! Pas de regard hautain et de froid « Ah nan nan…  Si vous avez pas réservé c’est mort. »

On nous propose d’attendre au bar, on bouge une chaise ou deux : la cantine de quartier est là pour remplir notre estomac et se débrouille pour calmer notre faim par tous les moyens !

Des bonnes adresses ? Indiquez-les en commentaire sur ce cher réseau social qu’est Facebook et nous irons tester !