Il s’appelle Adrien Ozaneaux, et sa boulangerie “Aux délices d’Epinay” fait des ravages. Virtuose de la viennoiserie à seulement 28 ans, il sort gagnant du très sérieux concours national du meilleur croissant au beurre, organisé à Vannes la semaine dernière. Clients de la boulangerie et jury du concours se rejoignent pour dire que ses viennoiseries rassemblent toutes les qualités requises pour décrocher ce prix très convoité. On ne demande qu’à goûter !

Le croissant le plus prisé du pays

Venus de toutes régions, 19 candidats se sont disputés le prix du meilleur croissant au beurre du pays, lors d’un concours organisé par la Confédération de la boulangerie-pâtisserie française. Et autant dire qu’avec près de 33 000 boulangeries en France, et une telle adoration vouée au croissant dans le pays, pas facile de faire la différence ! Néanmoins, le jury du concours a tout de même noté les candidats sur quatre critères : la cuisson, la régularité, la saveur et la texture. Et le résultat ne laisse aucune place au doute : c’est bien en Ile-de-France, et plus précisément à Epinay-sur-Orge, que se déguste le meilleur croissant du pays.

L’heureux boulanger, qui écoule plus de 500 croissants par jour suite à cet vague de notoriété, a livré quelques-uns de ses secrets de fabrication au Parisien : « Pour faire un bon croissant, il faut d’abord bien pétrir la pâte, sans qu’elle ne chauffe, explique-t-il dans l’arrière-boutique. Ensuite, il faut la laisser reposer au moins 12 heures en faisant attention qu’elle ne fermente pas trop. Après, il faut impérativement utiliser un bon beurre français. La texture doit être homogène. » Un savoir-faire qu’il exécute d’une main de maître !

A lire également :
Champs-Elysées : les illuminations de Noël démarrent le 21 novembre !

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités