plat-niebe-restaurant-paris-zigzag

Il est de plus en plus rare d’éprouver un véritable coup de foudre pour un restaurant, ce fut pourtant le cas avec Niébé ! Le menu en main, on se dit qu’il s’agit d’un énième lieu où l’on s’amuse à fusionner différentes cuisines au gré des modes… Niébé est bien plus que cela, c’est la bonne surprise de ce début d’année.

Un nom pas choisi au hasard

Alors pourquoi ce nom ? Est-ce le nom d’une ville ou d’une région d’Afrique ? Il s’agit en fait d’une légumineuse, un haricot blanc tacheté d’une pointe de noir, base alimentaire de nombreuses cultures et civilisations africaines. On en trouve bien évidemment en Afrique mais également au Brésil, dans les Caraïbes et dans le sud des États-Unis. Sa culture suit la triste route de l’esclavage tout comme le menu du restaurant. Une façon de rendre hommage à ces populations qui ont été broyées par l’Histoire en sublimant leurs cuisines. Pari réussi !

Au fait, même si vous ne connaissez pas le niébé, vous en avez déjà tous entendu parler, du moins sa traduction anglaise. Dans la langue de Shakespeare, niébé se dit : black eyed peas !

salle-niebe-paris-zigzag

Un voyage gustatif inédit 

Cela commence dès l’entrée. À peine la porte franchie, on se sent bien et apaisé. Les bruits de la rue ont totalement disparu. Nous ne savons pas si cela tient du mobilier, des photos et tableaux accrochés ou de la couleur des murs mais la sensation est bien réelle. Anne et Joséphine, les patronnes, sourire aux lèvres, nous accueillent et nous présentent la carte.

On passe commande et l’apéritif ainsi que les premiers mets arrivent peu après sur la table. Le voyage commence littéralement… Déjà gustativement parlant, le chef d’origine brésilienne ne travaille qu’avec des aliments de premier choix. À tel point sublimés que ceux qui ont eu un jour la chance de partir dans les îles se plairont à se souvenir de ce qu’ils ont ressenti en goûtant les produits de là-bas pour la première fois.

Le plaisir monte au fur et à mesure que les plats s’enchainent. Rien ne semble arrêter ce tourbillon des saveurs. En levant la tête de nos assiettes et en regardant autour de nous, les autres clients semblent avoir le sourire également. On se met même à se parler de table en table.

repas-niebe-paris-zigzag

Puis arrive le dessert. Combien de fois n’a-t-on pas été déçu par la fin du repas, un dessert mal exécuté ou un café imbuvable qui ruinent l’expérience ? Joséphine dépose le fondant au chocolat et la mousse de fruit de la passion. Premières cuillerées et là, un silence religieux s’impose ! Trop concentrés à déguster pour pouvoir décrocher un mot ! Le fondant est à tomber et la mousse à la saveur du fruit fraichement cueilli. Quelle tristesse lorsque Joséphine nous annonce que notre dégustation est finie. Le retour à la réalité va être difficile, c’est sûr !

desserts-niebe-paris-zigzag

Toujours dans cet esprit de partage, et en plus d’offrir une cuisine parfaite, les filles invitent tous les samedis leurs amis à improviser des airs de jazz ou de soul. D’ailleurs, ne soyez pas étonnés de voir un piano trôner au milieu de la pièce en entrant. C’est là que la magie opère !

En partant, les convives sont d’ailleurs invités à prendre quelques graines de niébé pour poursuivre le voyage. Apparemment c’est très facile à faire pousser et dans quelques semaines si tout se passe bien, vous obtiendrez de jolies et fragiles fleurs violettes. Souvenir original pour un repas d’exception !

Info importante : un tiers de leur carte est vegan !

Niébé
16, rue de la Grande Chaumière, Paris 6
01 43 29 43 31
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 15h puis de 19h à minuit

Les prochaines visites guidées