Tacos-Paris-ZigZag

Les jeunes (et parfois les moins jeunes) n’ont pas pu passer à côté de ce phénomène ! Depuis quelques années, le tacos submerge le marché de la restauration rapide, au point de s’attirer les foudres des nutritionnistes. Retour sur les origines de ce succès. En prime, nous vous dévoilerons nos taquerias préférées !

Le tacos, symbole de la jeunesse urbaine 

L’aventure du « tacos à la française » débute dans les années 2000, dans un snack de quartier, aux environs de Grenoble. Née d’une fusion entre une tortilla mexicaine et une poutine québécoise, le tacos s’affirme, dès ses débuts, comme l’incarnation même du gras : sauce fromagère à foison, frites, viandes bien grasses (merguez, poulet, cordon bleu…) enveloppées d’une tortilla riche en fibres,  le tacos s’assume comme un produit anti-minceur et au rapport quantité / gras inégalable.

D’une taille M, L ou XXL, et vendu le plus souvent à un prix modique (avoisinant les 5 euros) le tacos rencontre un vif succès auprès des jeunes de quartiers populaires et des villes. Aux côtés du jogging et des baskets Nike, le tacos devient même un attribut de la jeunesse nocturne. La dégustation du tacos entre potes, en sortie de boîte ou tout simplement par pur plaisir, relève, aujourd’hui, d’une mode bien ancrée dans les mœurs. C’est en particulier sous l’impulsion de la célèbre chaîne française O’Tacos, que ce sandwich s’implante, dans les années 2010, et devient, avec le burger, le fast-food le plus populaire chez les jeunes.

Toutefois, il faut également rappeler les dangers d’une telle consommation. Le Tacos s’apparente en effet à une « bombe calorique » avec ses quelques 1250 calories pour un tacos taille M et presque 1800 calories pour un XL ! Le tacos se placerait ainsi à la première place du produit fast food le plus calorique, très loin devant le kebab et le big mac et ses 800 calories !

Nos adresses de vrais tacos mexicains

Si loin de nous l’idée de vous faire culpabiliser à l’idée de manger un bon tacos bien gras, nous vous proposons ici quelques adresses de « vrais » taquerias à la mexicaine. Agrémentés de légumes (et non de frites un peu trop huileuses), d’une vraie viande (et non de cordon bleu) et surtout d’une belle tortilla de maïs, voici les meilleures tacos mexicains de Paris !

Infos pratiques :
Café chilango, 82 rue de la Folie Méricourt, Paris 11e.
Tacos de 3 à 5 euros l’unité, quesadilla à 13 euros.Formule midi à 13 euros.
Ouvert tous les jours.

 

View this post on Instagram

Bienvenido al oasis! 🌮🍹🤙

A post shared by Distrito Francés (@distritofrances) on

Infos pratiques :
Distrito francès 10 rue du Faubourg Saint-Martin, Paris 10e.
Tacos: 11 ou 11,50 les trois, 13 ou 13,50 les quatre. Burritos de 10,50 à 11,50 euros.
Ouvert du mardi au dimanche.

Infos pratiques :
Itacate 94 rue Saint-Honoré, Paris 1er.
Tacos à 3,50 euros l’unité (15 euros les quatre), quesadillas à 4 euros l’unité (13,50 euros les trois), tortas de 11 à 12,50 euros.
Ouvert du lundi au samedi

A lire également : 
Un bar à tacos aussi beau que gourmand 
Les nouvelles tendances culinaires que les Parisiens s’arrachent
Top des gros burgers parisiens 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités