chirac-père-claude-tables-paris-zigzag

Où déjeunent nos élus politiques ? Que mangent t-ils ? Quelles sont leurs adresses de prédilection ? On a mené l’enquête pour dénicher les restaurants à noter dans notre agenda de ministre…

Le Père Claude, la cantine de Jacques Chirac

C’est la Cantine de Jacques Chirac ! Le Père Claude servait une tête de veau et des escargots deux fois par semaine au président ! Aujourd’hui on y croise les têtes d’affiches de la politique française : Bruno Le Maire, Brigitte Macron, Alain Juppé et Ségolène Royal. « Des politiques comme lui, il y en a plus… Maintenant, ils prennent tous de l’eau et du poulet rôti ! » dévoile le propriétaire dans un entretient au Parisien.

Le Père Claude
51, Avenue de la Motte-Picquet – Paris 15
Ouvert tous les jours

Le Fouquet’s, symbole du pouvoir “bling-bling”

Saccagé lors d’une manifestation des Gilets Jaunes, Le Fouquet’s est depuis la soirée de victoire de l’élection présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, le symbole du pouvoir “bling-bling”. L’historique restaurant des Champs-Élysées, sert une cuisine de brasserie chic signée par le chef triplement étoilé Pierre Gagnaire. Au menu, les grands classiques de la maison, sol meunière, tartare terre-mer et nouvellement des plats vegan ! La classe politique se mettrait-elle aussi au vert ?

Le Fouquet’s
99, Avenue des Champs-Élysées – Paris 8
Ouvert tous les jours

La Rotonde, la table des Champs Elysées

Longtemps repère des artistes de l’avant-garde parnassienne elle est le théâtre de la victoire au premier tour de l’élection présidentielle d’Emmanuel Macron. Un choix symbolique en opposition au choix clinquant Fouquet’s de son prédécesseur. Haut lieu historique et culturel entre touristes et habitués, on s’attable autour de plats typiques d’une véritable brasserie parisienne, côtes de boeuf ou de veau, sol meunière, entrecôte, soupe à l’oignon…

La Rotonde
105, Boulevard de Montparnasse – Paris 6
Ouvert tous les jours

Café des Ministères, pour fricoter avec les députés

Au coude à coude avec l’Assemblée Nationale, c’est la cantine des députés gourmands. Encensée par le monde de la gastronomie, cette adresse à la décoration presque absente propose les plats alléchants du chef Jean de Sevegnes. On y retrouve escargots à l’os à moelle, le mythique vol-au-vent : une couronne de pâte feuilletée qui sert de récipient à une préparation de volaille, riz de veau, morilles et asperges liés par une sauce à la crème délicate et gourmande… À tester !

Café des Ministères
83, Rue de l’Université – Paris 7
Fermé samedi et dimanche

Le Récamier, travailler son réseau autour d’un soufflé

Caché dans une impasse piétonne et végétalisée de la rue Récamier, à deux pas de Science Po, du Bon Marché et de l’hôtel Lutétia, ce spot met l’accent sur l’intimité des conversations de ses hauts-dignitaires. Sur le compte Instagram du chef Gérard Idoux, une flopée de célébrités politiques ! La spécialité de la maison : le soufflé au fromage qu’on fait suivre de coquilles Saint-Jacques, caviar d’aubergine et on achève notre dégustation d’un soufflé au Grand Marnier. 

Le Récamier
4, Rue Récamier – Paris 7
Ouvert tous les jours

À lire également :
Jacques Chirac : ses tables préférées !
Les repaires des stars à Paris
Les restaurants les plus mythiques de Paris
Quand les politiques descendent dans le métro

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités