fbpx

Cascades immenses, falaises, montagnes… découvrez ce merveilleux cirque naturel formé dans la roche 

Cirque du Fer à cheval
Par Zoe Picard

Cet été, profitez de l’air de la montagne afin de vous aérer le corps et l’esprit. Pour cela, rien de mieux que cet immense cirque naturel aux falaises formant un demi-cercle, classé en 1925. Culminant à plus de 2000 mètres, il donne naissance à une multitude de somptueuses cascades. Facile d’accès, ce lieu est impossible à oublier !

© Adobe Stock - Pictarena

Un merveilleux cirque formé dans la roche

Jumeau du Gavarnie pyrénéen, ce merveilleux site qui est le plus grand Cirque montagneux alpin est un immense amphithéâtre calcaire de 4 à 5 kilomètres de développement, aux falaises escarpées atteignant jusqu’à 500 à 700 mètres de hauteur. Au mois de juin, plus d’une trentaine d’impressionnantes cascades jaillissent de ces parois à la fonte des neiges, avant le retour de l’été où l’on n’en dénombre plus que douze. En randonnant dans ce site protégé, vous aurez peut-être la chance de découvrir bouquetins accrochés aux falaises vertigineuses, et, plus bas dans les pierriers, des marmottes qui se chauffent au soleil.


Le randonneur s’émerveillera devant ce paysage à couper le souffle sur lequel trônent des roches géantes telles que le Pic de Tenneverge (2989 mètres) ou la Tour de Prazon (2929 mètres) dominant le Cirque du Fer-à-Cheval de Sixt de toute leur hauteur. L’équipe de Paris ZigZag conseille un parcours sans difficulté, en direction du « Bout du Monde » qui démarre à droite du chalet de la Réserve. Il débouche notamment sur charmant petit étang aux eaux transparentes dans lequel se cachent de nombreuses truites, pour ensuite arriver au superbe Lac de la Vogealle. Après une vingtaine de minutes de marche, le Bout du Monde est atteint !

Un adorable village savoyard

Le village haut-savoyard Sixt-Fer-à-Cheval est également un petit joyau de beauté, réputé pour son patrimoine architectural. Les visiteurs du Cirque du Fer-à-Cheval qui souhaitent prolonger leur séjour, dormiront dans la commune pour découvrir la Cascade du Rouget, surnommée la « Reine des Alpes », les Gorges des Tines, et son Abbaye construite au XIIe siècle par une colonie de chanoines Augustins. Ceux qui le souhaitent bénéficieront même d’une visite guidée commentée ! Le charme typique du lieu est la promesse de vacances authentiques au cœur de la nature.

Image de couverture : © Adobe Stock – Pictarena



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire