fbpx

Savez-vous quelle icône des Années Folles a vécu dans ce superbe village médiéval aux deux châteaux ?

Château de Castelnaud-la-Chapelle © Adobe Stock AlGen
Par Julien Mazzerbo

Perché sur un piton rocheux, au cœur de la vallée de la Dordogne et du Périgord noir, ce château médiéval surplombe un bourg folklorique faisant partie des plus beaux villages de France. Si la forteresse est la plus visitée du Sud-Ouest, un autre château se dissimule dans les entrailles de l’arrière-pays, ayant appartenu à une personnalité panthéonisée il y a quelques années.

Une bourgade folklorique et escarpée

Nous sommes à Castelnaud-la-Chapelle. Ce village pittoresque des profondeurs de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine, fascine et pour cause : deux châteaux hypnotisent le visiteur avide de connaître l’histoire de cette contrée reculée. Mais nul besoin de se presser ! Commencez par admirer l’agencement de ce village rustique construit au XIIe siècle, qui a comme particularité d’être étalonné en terrasses. Ruelles escarpées, façades ocres, lucarnes finement taillées, pigeonniers d’angle, colombages restaurés… L’atmosphère unique de Castelnaud-la-Chapelle et ses maisons périgourdines aux toitures en lauze ne vous laisseront pas insensibles.

Castelnaud-la-Chapelle © Peter Adams / Adobe Stock
Castelnaud-la-Chapelle © Peter Adams / Adobe Stock

En poursuivant votre visite, crapahutez vers l’église Saint-Michel-Archange entourée d’une imagerie épique. Dans l’histoire chrétienne, l’archange affronte Lucifer et terrasse la Bête de l’Apocalypse, entre autres. Passez sous les passages voûtés pour vous imprégner du charme médiéval qui fait partie intégrante du village. Place à la dégustation ! Castelnaud-la-Chapelle abrite aussi l’Ecomusée de la noix, faisant partie du domaine de Vielcroze. Il perpétue le savoir-faire du fruit à coque et du “diamant noir du Périgord“… ou la truffe ! Au sein d’un corps de ferme aménagé datant du XVIIIe siècle, vous pourrez découvrir plus à même l’histoire de ces deux incontournables du terroir local. Noyeraie bio et truffière attiseront votre curiosité.

Castelnaud-la-Chapelle © Unclesam / Adobe Stock
Castelnaud-la-Chapelle © Unclesam / Adobe Stock
Castelnaud-la-Chapelle © Thomas Launois / Adobe Stock
Castelnaud-la-Chapelle © Thomas Launois / Adobe Stock

Théâtre de guerres sanglantes

Place maintenant au château de Castelnaud qui culmine à 150 mètres au-dessus du village ! Bâti au XIIe siècle et théâtre de la guerre de Cent Ans et des guerres de religion, il renferme entre ses murs une histoire foisonnante. La forteresse a connu les affrontements incessants entre la France et l’Angleterre, alors que Richard Cœur de Lion était suzerain des terres environnantes. Désormais reconvertie en musée de la guerre au Moyen Age, elle abrite une impressionnante collection de plus de 300 artefacts militaires ! Armes, armures, mais aussi trébuchets et autres machines de guerre sont datés entre le XVe et le XVIIe siècles.

Castelnaud-la-Chapelle © Freesurf / Adobe Stock
Castelnaud-la-Chapelle © Freesurf / Adobe Stock
Château de Castelnaud © PIKSL / Adobe Stock
Château de Castelnaud © PIKSL / Adobe Stock

Anciennement surnommé le “château neuf”, il a connu de nombreux propriétaires. A l’origine, c’est le seigneur cathare Bernard de Casnac qui détient l’imposante forteresse, brûlée en 1215 avant d’être progressivement reconstruite. La famille de Caumont l’occupe pendant plusieurs siècles avant que la Révolution ne force ses occupants à fuir, laissant le château à l’abandon. Il sera acheté par la famille Rossillon en 1965, originaire de Beynac, le village rival. L’année suivante, la citadelle est classée au titre des monuments historiques. Depuis le sommet, vous pourrez admirer le cours du Céou, rivière paisible marquée un temps par l’essor de la batellerie.

Château de Castelnaud © Thomas Launois / Adobe Stock
Château de Castelnaud © Thomas Launois / Adobe Stock
Château de Castelnaud © Thomas Launois / Adobe Stock
Château de Castelnaud © Thomas Launois / Adobe Stock

Le souvenir d’une personnalité illustre

Mais ce n’est pas fini ! Non loin du vieux centre de Castelnaud-la-Chapelle se trouve le château des Milandes, ayant lui aussi appartenu aux seigneurs de Caumont. Construit au XVe siècle, constitué de 15 pièces, ne vous attendez pas à une austère forteresse. Ici, les machines de guerre ont été troquées contre des espaces sublimes : jardin à la française, parc paysager et parcours d’eau, le visiteur se retrouvera plongé dans un vrai conte de fée. C’est aussi un lieu emprunt d’histoire : une personnalité éminente en a fait sa résidence personnelle pendant plus de trente ans… Joséphine Baker ! Vous retrouverez un musée à l’image de cette femme illustre, artiste de music-hall et résistante. Pour conclure votre escapade, ne manquez pas de visiter la chapelle environnante et d’assister à un impressionnant spectacle de rapaces !

Château des Milandes-Joséphine Baker
Château des Milandes © Facebook de Castelnaud-la-Chapelle
Chapelle du domaine des Milandes © snaptitude / Adobe Stock
Chapelle du domaine des Milandes © snaptitude / Adobe Stock

A lire également : Beynac-et-Cazenac (bientôt publié)

Image à la une : Castelnaud-la-Chapelle © Adobe Stock

Sources : Château de Castelnaud, Mairie de Castelnaud-la-Chapelle, Sarlat Tourisme, Vallée de la Dordogne

Julien Mazzerbo