fbpx

Ce château qui laissa bouche bée Lawrence d’Arabie est l’un des plus imposants châteaux-forts de France !

Château de Fougères © Destination Fougères
Par Alexandre M

Être passionné de châteaux lorsque l’on vit en France est un pur régal tant l’Hexagone regorge de ces édifices emblématiques à travers son territoire. Que l’on préfère les châteaux de style Renaissance, les demeures typiques du XIXe siècle ou les bâtiments insolites, il y en a heureusement pour tous les goûts. Très appréciés des passionnés, les châteaux-forts attirent également pour bon nombre de raisons : des édifices majestueux et imposants, des murailles et des donjons que l’on se plaît à arpenter ou le théâtre de batailles historiques. Bien que beaucoup aient disparu, notamment sous le règne d’Henri IV qui confirme leur déclin en ordonnant leur destruction pour éviter qu’ils soient utilisés contre l’autorité royale, il subsiste heureusement de formidables échantillons.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un château pendant longtemps au cœur d’un énorme conflit

Aujourd’hui, on dénombre un peu plus de 1000 châteaux-forts restants en France, certains étant dans un meilleur état de conservation que d’autres. Pour mieux comprendre l’importance de ces châteaux dans l’histoire de France, direction la Bretagne, et plus précisément le département d’Ille-et-Vilaine. Au tournant de l’an 1000, le premier Château de Fougères est construit pour assurer la défense de la partie nord-est de la zone frontière du Duché de Bretagne, connue comme les Marches de Bretagne. Installée au carrefour d’importantes routes commerciales, cette forteresse primitive a un objectif de taille : surveiller les puissants voisins et empêcher leurs incursions en terres bretonnes. Il faut dire que, au nord, la Normandie appartient aux rois d’Angleterre qui sont avides d’expansion tandis que, à l’est, l’Anjou et le Maine sont sous la coupe des rois de France qui entendent affirmer leur domination sur tout le royaume. Durant cinq siècles, le château est au cœur des luttes entre les puissances. Au gré des batailles et des seigneurs qui se succèdent, la place forte est sans cesse améliorée et les différentes campagnes de travaux en font un véritable vaisseau de guerre, paré pour les sièges et construit selon les meilleures techniques de chaque époque. Dès ses débuts, Fougères se démarque des autres constructions féodales, et ce par sa situation. Encerclé par les collines et le plateau alentour et situé sur un éperon rocheux pour la hauteur, un premier château en bois est édifié vers le XIème siècle. Il faut attendre le XIIe siècle pour que les premiers bâtiments résidentiels en pierre côtoient les structures défensives en bois. C’est à cette même époque que débute la première grande campagne de reconstruction, avec un château bâti en pierre. Un premier donjon, connu comme la tour des Gobelins, est construit peu après, tandis que les tours-portes quadrangulaires, Coëtlogon et Saint-Hilaire, datent aussi de cette période.

Un formidable vestige qui reçut du beau monde

À l’issue du mariage entre la Duchesse Anne de Bretagne et le roi de France Charles VIII, la frontière des Marches de Bretagne perd son intérêt stratégique, laissant ainsi la forteresse aux mains de différents gouverneurs militaires. Le site deviendra même une prison au XVIIIe siècle, avant qu’Honoré de Balzac séjourne plusieurs semaines à Fougères en 1828. L’occasion pour lui de visiter le château et l’ensemble de la région pour y puiser l’inspiration pour son roman Les Chouans, paru en 1829. Autre invité de renom à découvrir ce château historique : Lawrence d’Arabie. Ce dernier écrivit, lorsqu’il visita le château de Fougères en 1907 : “Il n’y a pas d’extérieur plus beau, j’en suis certain”. Quant à Victor Hugo, il s’inspire dans son dernier roman Quatrevingt-treize de la tour Mélusine, qu’il décrit longuement : “une haute et large tour, à six étages, percée çà et là de quelques meurtrières, ayant pour entrée et pour issue unique une porte de fer donnant sur un pont-châtelet”. Malgré cette instabilité, le Château de Fougères a su conserver une silhouette et un état de conservation presque identiques au XVe siècle, offrant aujourd’hui aux visiteurs le souvenir des grandes épopées médiévales des Portes de Bretagne.

L’impression ultra-réaliste d’être revenu au Moyen-Âge

Accueillant des collections muséales puis un parcours de visite interactif depuis quinze ans, à tel point que plusieurs milliers de visiteurs découvrent le château chaque année, la grande qualité de conservation de l’édifice et l’exemplarité des constructions font du château de Fougères un lieu privilégié pour découvrir l’histoire du Moyen-Âge. Entre les déambulations dans la basse-cour, théâtre de la vie quotidienne au Moyen-Âge et sur les tours de schiste et de granit autour du mur d’enceinte, qui offrent une vue à couper le souffle sur les environs, c’est un véritable voyage dans le temps qui se réalise sous nos pieds. Passage obligatoire par les marches du Donjon (Tour Mélusine) où la scénographie enchantera petits et grands qui ont toujours rêvé de rencontrer des chevaliers et de vivre pleinement les légendes bretonnes. Enfin, un voyage en terres médiévales ne serait pas complet sans une balade prolongée autour du château. Située non loin de la forteresse, l’église Saint-Sulpice de Fougères est une merveille d’édifice religieux, avec son superbe chœur de style baroque et sa nef en carène de bateau inversée. Au pied du rempart nord de la ville, le jardin du Val Nançon est la destination parfaite pour une pause en plein calme et en plein cœur de la nature, avec son ambiance bucolique qui longe les rives du Nançon.

Un monument qui trône fièrement au cœur d’un charmant village © Destination Fougères
Un monument qui trône fièrement au cœur d’un charmant village © Destination Fougères

 

Château de Fougères
Place Pierre Symon
35300 Fougères

 

À lire également : Avez-vous reconnu ce château majestueux où est née une crème célèbre à 25 minutes de Paris ?

Image à la une : Château de Fougères © Destination Fougères

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l