fbpx

Reconnaissez-vous ce village unique aux superbes façades blanches rayées vert et rouge ?

La Bastide-Clairence © Office de Tourisme Pays Basque
Par Alexandre M

Entre plages paradisiaques, cadres naturels exceptionnels et visites de stations balnéaires incontournables, ce n’est jamais une exagération de dire que le Pays Basque regorge de merveilles. Si le littoral basque français est souvent très prisé par les surfeurs en quête des meilleures vagues, on oublie trop souvent que les environs regorgent aussi de magnifiques villages, dont certains sont même reconnus “Plus Beaux Villages de France”. C’est le cas de cette commune d’à peu près 1000 habitants, qui fait partie de la Basse-Navarre : La Bastide-Clairence.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une terre d’accueil devenu l’un des plus beaux villages du sud-ouest

L’histoire de La Bastide-Clairence est avant tout celle de la Navarre, cet important royaume médiéval annexé d’une part par l’Espagne et de l’autre par la France au XVIe siècle. Avant cela, au XIIe siècle, la Navarre avait besoin d’un accès commercial à la mer. C’est dans cette optique que La Bastide-Clairence voit le jour, précisément en 1312, de la volonté du roi de Navarre Louis Ier. Véritable colonie de peuplement, La Bastide attire dans un premier temps des paysans venant des Landes et du Béarn puis des Basques, tous ses habitants bénéficiant du statut d’hommes libres. Par la suite,ce sont les artisans qui vont faire prospérer la ville, qui connut jusqu’à 2500 habitants au XVIIIe siècle. Aujourd’hui encore, la place des Arceaux et ses maisons à colombages sont le fief de nombreux artisans d’art. Parmi ces maisons très typiques, on distingue deux tendances architecturales : le style labourdin, avec des maisons à mur pignon, toit à deux pentes, façade en colombage de couleur rouge ou verte sur encorbellements, fenêtres à meneaux et linteaux sculptés ou un style de maisons navarraises à toit à deux ou quatre versants et portes en arc de voûte. En flânant dans le village, on peut ainsi découvrir bon nombre de savoir-faire et de créations en poussant les portes des ateliers. Verrier, créatrice de bijoux, encadreuse, céramiste, designer plasticien, luthière, réparateur d’instruments à vent ou encore coutelier sont les talents d’exception que l’on peut rencontrer à la Bastide-Clairence.

Un village qui célèbre l’artisanat depuis (presque) toujours © P. Bernard / LPBVF
Un village qui célèbre l’artisanat depuis (presque) toujours © P. Bernard / LPBVF

Une église historique aux nombreuses particularités

Une riche histoire, des bâtiments qui ont traversé les siècles et un savoir-faire local qui attire, pas étonnant que La Bastide-Clairence fasse partie de ces destinations parmi les plus populaires. C’est bien simple, avec Saint-Jean-Pied-de-Port, Sare et Ainhoa, le village de La Bastide-Clairence est labellisé Plus Beaux Villages de France. Une distinction qui s’explique également par la présence de formidable monuments, à commencer par l’église Notre Dame de La-Bastide-Clairence, consacrée en 1315 et lieu de rendez-vous des assemblées Capitulaires et des Etats Généraux du Royaume de Navarre jusqu’en 1789. Tandis que l’édifice est protégé au titre des monuments historiques, l’intérieur de l’église offre un bel exemple d’église basque avec ses tribunes de bois ou son retable monumental. Mais le plus impressionnant concernant cette église est cet auvent autour du monument, qui forme un préau servant de cimetière. Plus de 140 pierres tombales s’y trouvent, certaines étant encore utilisées par les descendants des premières familles bastidotes. Un spectacle à première vue étonnant mais propre au Pays basque. Une autre singularité de cette église est que ce “cimetière préau”  jouxte le cimetière juif alors que, dans les autres communes du Sud-Ouest ayant accueilli des communautés juives, les cimetières israélites se trouvent le plus loin possible du cimetière chrétien.

Bienvenue à l'intérieur de l'église Notre-Dame de l'Assomption © Peter Potrowl
Bienvenue à l’intérieur de l’église Notre-Dame de l’Assomption © Peter Potrowl

Une culture et un art de vivre qui ne demande qu’à être partagés

Se balader dans La Bastide-Clairence, c’est avant tout ressentir l’esprit du Pays Basque. Notamment le mardi, jour de tenue du marché des producteurs fermiers et des métiers de la bouche. L’occasion de faire le plein de spécialités basques telles que des charcuteries, fromages, confitures ou autres piments d’Espelette … De quoi faire le plein de force, et de ravitaillements, avant de tomber quelques mètres plus loin sur un autre trésor local : le trinquet le plus ancien de France. Selon des analyses réalisées sur le bois des poutres, celui-ci pourrait dater de l’an 1512. Espace de jeu de paume à l’origine, sport historique que l’on peut toujours pratiquer, ce terrain a permis aux Basques de se l’approprier au fil du temps, au point de décliner une vingtaine de manières de jouer à la pelote. Avis à tous ceux qui veulent s’y essayer, à moins que l’on ne préfère jouer le rôle, plus reposant, de spectateur. Tout comme la pelote, la vie ne s’arrête jamais à la Bastide-Clairence, comme le prouvent les nombreux événements organisés tout au long de l’année. Tandis que l’été est synonyme de marché fermier nocturne ou d’encierro, les festivités commencent également dès le mois de juin, avec la fête du livre, qui a pour but de développer la culture littéraire en zone rurale et qui s’intègre parfaitement dans la vie culturelle de la Bastide-Clairence. Plusieurs autres rendez-vous, comme des visites guidées du village ou des initiations à la pelote basque sont d’ores et déjà programmées pour cet été… pour quiconque serait de passage dans le riche Pays Basque !

Un terrain de jeu fascinant depuis 5 siècles © La Bastide-Clairence
Un terrain de jeu fascinant depuis 5 siècles © La Bastide-Clairence

 

À lire également : Ce sublime village méconnu en bord de seine est un petit bijou à découvrir à moins d’1h de Paris !

Image à la une : La Bastide-Clairence © Office de Tourisme Pays Basque

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire