fbpx

Ce charmant village construit à flanc de colline a séduit plusieurs célébrités pour sa nature environnante

Ramatuelle © Adobe Stock
Par Alexandre M

Parmi les merveilleux endroits qu’offre la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la célèbre plage de Pampelonne offre 5 km de sable fin, pour profiter de criques parfaitement isolées et de fonds marins d’une beauté exceptionnelle. Un site splendide magnifié par les films de Brigitte Bardot ou Louis De Funès, où le plaisir du farniente, de l’activité nautique et de la gastronomie viennent offrir un moment de rêve.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Des siècles d’histoire concentrés dans un si petit village

Un véritable décor de carte postale pour représenter le charme de la Provence et de la Côte d’Azur auquel on peut ajouter l’isthme de Taillat, site classé et préservé par le Conservatoire du Littoral, ou le dolmen de la Briande, qui atteste de la présence de l’homme durant le néolithique. Non loin de ce décor paradisiaque trône un village posé à flanc de colline et bercé par une nature généreuse, notamment une terre de vignobles qui file en pente douce jusqu’à la plage de Pampelonne ou des forêts de pins. Un village dont le nom viendrait de “rahmatu’llah”, qui signifie en arabe “providence divine” et qui renvoie à l’occupation sarrasine de la région du Xe siècle. À l’image de ces décors exceptionnels, le village de Ramatuelle est un véritable joyau de la Côte d’Azur avec son architecture typique des vieux bourgs de Provence en colimaçon, ses ruelles sinueuses et ses vieilles pierres témoins de plusieurs siècles d’histoire. Outre la présence de vie durant la Préhistoire et l’Antiquité dans la région, Ramatuelle fut par exemple une place-forte de la ligue catholique du comte de Carcès qui s’opposait à la légitimité du roi Henri IV. Rasé à la fin du XVIe siècle mais très vite reconstruit, le village n’a gardé que très peu de vestiges de sa “vie d’avant”, à l’image de la porte sarrasine et le clocher de l’église, qui est une ancienne tour-de-guet. Durant la Seconde Guerre mondiale, un groupe de résistants ramatuellois se distingue en assurant l’exfiltration d’agents spéciaux débarqués du submersible Casabianca provenant d’Alger tandis que la plage de Pampelonne est au cœur du débarquement de Provence.

Un joyau provençal parfaitement préservé

Au contraire de la vie plus active et “people” de Saint-Tropez et la plage de Pampelonne, Ramatuelle est le village paisible par excellence où la vie suit son cours tranquillement. Une manière de vivre qui vient peut-être du village directement, et plus précisément de sa composition. Le cœur du village de Ramatuelle présente en effet une configuration originale en escargot, avec une architecture typique des villages méditerranéens laissant apparaître des porches, des escaliers, des passages, des placettes, des ruelles étroites empierrées et fleuries, une église et son campanile. Tout droit sorties de tableaux, les façades ocre et les volets pastel agrémentés de jasmins, de chèvrefeuilles et de Bougainvillées cohabitent harmonieusement avec les boutiques d’artisanat, de peinture, d’arts primitifs qui s’ouvrent dans d’anciennes caves creusées à même le rocher. Un centre forcément apprécié des touristes qui regorge de merveilles, telles que l’Échoppe, une maison bâtie en granite local datant de la fin du XVe siècle, ou le Cercle du Littoral, siège de la plus ancienne association de la commune, où les hommes du village s’y retrouvaient le soir quelle que soit leur appartenance sociale ou politique pour lire “l’Illustration” ou jouer aux dominos. 

Vue aérienne du “village escargot” © Office de Tourisme de Ramatuelle
Vue aérienne du “village escargot” © Office de Tourisme de Ramatuelle

Terre de repos et d’inspiration pour les artistes

Citons également  quelques curiosités architecturales, comme les anciennes prisons bâties sous Napoléon III, l’Escalier Eiffel, signe de modernité pour la fin du XIXe siècle et rare dans un tel village, ou encore le lavoir de la Font-d’Avaou, lieu traditionnel de sociabilité, de rencontres, d’échanges, de commérages, de disputes, d’insultes et parfois de rixes. Mais derrière cet aspect paisible se cache une vie plus dynamique, Ramatuelle étant également un haut-lieu de la vie artistique. En plus d’être le jardin secret de nombreux artistes, à commencer par le défunt comédien Gérard Philipe qui fut très impliqué dans la vie locale et repose aujourd’hui au cimetière de Ramatuelle, le village varois est une terre de festivals et d’animations. À commencer par l’historique Festival de Ramatuelle, lancé en 1985 en hommage à Gérard Philippe et qui continue d’accueillir des artistes de renom pour le plus grand bonheur de milliers de fidèles en été. Pour le plaisir des oreilles, les mélomanes peuvent également profiter du Festival de Jazz. De plus, d’avril à octobre, la belle saison s’enrichit chaque jour de nouvelles animations, qu’il s’agisse d’expositions, de marchés nocturnes, de concerts, de balades dans la nature ou de jeux pour enfants… 

Un festival de spectacle vivant qui fait le bonheur des passionnés chaque été © Cyril Bruneau
Un festival de spectacle vivant qui fait le bonheur des passionnés chaque été © Cyril Bruneau

 

À lire également : Nichée dans l’un des plus grands parcs naturels de France, cette Petite Cité de Caractère est la capitale de la Venise verte

Image à la une : Ramatuelle © Adobe Stock

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire