fbpx

Une incroyable maison entièrement décorée avec des coquillages se visite près de Paris !

Chaumiere aux coquillages - Domaine de Rambouillet © Benjamin Gavaudo-CMN
Par clementine

C’est dans le magnifique parc de Rambouillet, à moins d’une heure en transport du centre de Paris, que se trouvent deux trésors bien cachés érigés en l’honneur d’une reine et d’une princesse : la laiterie de la reine et la chaumière aux coquillages. Partez à la découverte de ces lieux chargés d’histoire !

De beaux espaces, une rivière qui gambade, des marchés de producteurs régulièrement organisés… Le domaine de Rambouillet est une balade agréable à faire en toute saison. Et, en arpentant les allées du parc, vous pourriez tomber sur des surprises de taille ! En effet, cette grande forêt à une cinquantaine de kilomètres de Paris a longtemps été le terrain de chasse privilégié des rois de France, et abrite, donc, les vestiges d’un passé faste. 

 

Laiterie de la reine -domaine de Rambouillet © Caroline-Rose-CMN
Laiterie de la Reine, façade antérieure du pavillon central

La laiterie de la Reine, un étonnant temple antique 

L’histoire n’a de cesse de nous étonner ! Saviez-vous que la dégustation de produits laitiers était une activité à part entière et particulièrement appréciée des personnes importantes à la fin du XVIIIe siècle ? C’est sur cette mode que le roi Louis XVI a décidé de jouer pour faire venir la reine Marie-Antoinette dans le château de Rambouillet, qu’elle définissait de “crapaudière ! Ainsi, le roi demande à Jacques-Jean Thévenin, au peintre Hubert Robert et au sculpteur Pierre Julien de construire un lieu de dégustation de lait unique. Le résultat, dévoilé en 1787, est tout simplement bluffant pour les convives : un petit temple antique fait de grès et de marbre, une salle à coupole, une grotte ornée d’une sculpture de Saint-Julien, premier Grand Prix de Rome dont les fontaines servaient à rafraîchir le lait qui allait être dégusté. Le tout est alors décoré de mobilier raffiné en acajou et des plus beaux services d’apparat.  

Chaumiere-aux-coquillages-©-David-Bordes-CMN

La chaumière aux coquillages, une pièce haute en couleurs !

En continuant votre balade dans le jardin anglais, vous croiserez certainement de petites allées, des ponts bucoliques, une rivière qui prend sa source dans une roche, mais aussi, et surtout, une toute petite chaumière qui se tient discrètement ici. Cette maison d’allure assez simple a été construite par Jean-Baptiste Paindebeld aux alentours de 1775 sur commande de Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre et petit-fils de Louis XIV, pour impressionner sa belle-fille, la veuve princesse de Lamballe.

Mais, derrière sa façade assez quelconque, se cache un intérieur qui détonne on ne peut plus surprenant ! En effet, le petit salon est intégralement recouvert de coquillages et de nacre, du sol au plafond ! Dans la pièce adjacente, c’est le style pompéien qui est mis en avant grâce à de très belles boiseries. Le mobilier, signé François Foliot II, mérite également une attention toute particulière. 

Ces surprenantes bâtisses ont admirablement traversé le temps et notamment la Révolution Française qui aurait pu casser ces symboles du mode de vie de la royauté. L’ensemble du domaine est aujourd’hui géré par le Centre des monuments nationaux qui ouvre à la visite, restaure et anime les lieux. Alors, ne limitez pas votre découverte à ces surprenantes bâtisses et poussez l’exploration du domaine de Rambouillet en allant visiter le château en lui-même et l’ensemble des jardins. 

Château de Rambouillet, Parc du domaine, 78120 Rambouillet.