fbpx

Ce village médiéval situé au pays des volcans fut le lieu d’exil d’une célèbre reine de l’Histoire de France !

Usson © N. Dutranoy / PAH-Val d’Allier Sud
Par Alexandre M

C’est ​​à moins d’une heure de route de Clermont-Ferrand que s’offre aux passionnés d’histoire et de nature une visite incontournable du Puy-de-Dôme. Partagé entre un patrimoine historique préservé et une richesse volcanologique unique au monde, ce n’est pas pour rien que ce village de caractère est aussi labellisé “Plus Beaux Villages de France”…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Le genre de village qui se découvre à pied

Accroché à un piton volcanique face à la chaîne des puys, aux monts Dore et au plateau du Cézallier, Usson fait partie de ces villages dont le charme se dévoile à pied, de manière à profiter pleinement des moindres trésors locaux. Pour y parvenir, il suffit de suivre la petite salamandre qui fait office de balise. Pour être certain de ne louper aucun point de passage, un premier arrêt saut à l’office de tourisme pour obtenir une carte sur laquelle les points d’intérêt sont indiqués peut se révéler être une bonne idée. D’ailleurs, deux circuits sont proposés pour mieux découvrir Usson : un circuit court d’une quarantaine de minutes qui circule dans les ruelles, au plus près des maisons vigneronnes de pierre noire, et un circuit d’une heure et demie qui contourne la butte par les remparts. L’occasion d’y admirer le riche patrimoine architectural du village, comme l’ancienne forge, la maison des gardes ou l’église Saint-Maurice, initialement bâtie au 12e siècle avant d’être modifiée au fil des siècles dans des styles architecturaux différents. Tandis que l’on distingue encore quelques peintures sous la voûte, on apprécie surtout son balcon, qui offre une jolie vue sur la plaine et les jardins, véritables oasis de verdure abritant arbres, fleurs et potagers. Peu importe le circuit choisi, une balade sur les terres ussonnaises se doit de se conclure par une arrivée aux pieds de la statue de la Vierge. Cette madone blanche de sept mètres de haut trône au sommet de la butte d’Usson depuis la fin du XIXe siècle, avec pour mission de protéger les aviateurs. Hissée au sommet de la butte en étant tirée par des bovins, la statue de la Vierge est surtout l’occasion de s’offrir un panorama exceptionnel sur la chaîne des Puys, le massif du Sancy et les monts du Livradois-Forez.

La Vierge Monumentale qui veille sur Usson © Adobe Stock
La Vierge Monumentale qui veille sur Usson © Adobe Stock

Un village où l’architecture et la nature cohabitent à merveille

Par cette butte issue des premières éruptions volcaniques auvergnates il y a quelque 20 millions d’années, on comprend mieux pourquoi une forteresse dominait autrefois Usson. Chef-lieu d’une viguerie au Xe siècle et siège d’une prévôté royale du bailliage d’Auvergne au XIIIe siècle, Usson présente d’impressionnants vestiges de la triple enceinte, flanquée de tours, et du château lui-même, détruit sur ordre du Cardinal de Richelieu au XVIIe siècle. Rasée par Richelieu en 1634 sur ordre de Louis XIII, il ne reste de cette forteresse que l’église Saint-Maurice datant du XIIe siècle, aujourd’hui inscrite à l’inventaire des monuments historiques, et divers vestiges dont l’une des cinq portes d’enceinte de l’ancien village. Atypique, à tel point qu’une ruelle passe sous le clocher, l’église Saint-Maurice est notamment réputée pour son mobilier d’une grande richesse. On peut par exemple y admirer un tabernacle représentant sur les volets la reine Margot en sainte Radegonde aux côtés d’Henri IV, plusieurs tableaux classés ou encore des statues équestre de saint Maurice en bois polychrome. Autre spectacle, cette fois plus naturel, à ne pas louper à Usson : la présence d’orgues basaltiques admirablement conservés. Ces formations étonnantes sont en réalité des coulées de lave qui, en refroidissant, se rétractent en forme hexagonale. Un phénomène essentiel dans l’histoire d’Usson, puisque cette roche sombre a servi à la construction du village, et surtout propre à la région, riche en volcans qui émerveillent tout autant que ce fascinant village.

Église Saint-Maurice © Adobe Stock 
Église Saint-Maurice © Adobe Stock

Terre d’exil d’une célèbre Reine de France

De cette forteresse, on connait un dessin du XVe siècle provenant de l’Armorial de Revel, et une réputation : celle de figurer jusqu’au XVIIe siècle parmi les quatre forteresses d’Auvergne réputées imprenables. Sa devise était d’ailleurs “Garde le traître et la dent”, signifiant qu’une forteresse aussi impénétrable n’avait d’autres dangers à redouter qu’un traître ou la famine. Embelli par Jean de Berry et restauré par Louis XI, cet édifice est majoritairement célèbre pour avoir abrité Marguerite de Valois, également connue comme la Reine Margot. Fille d’Henri II et Catherine de Médicis, celle-ci est couronnée Reine de France lorsque son époux Henri de Navarre devient Henri IV, Roi de France. Marquée par l’époque tourmentée qui oppose les catholiques aux protestants, avec le massacre de la Saint-Barthélémy en 1572 en point d’orgue, et impliquée dans les affaires politiques françaises, cette femme à l’intelligence vive se retrouve exilée en Auvergne entre 1586 et 1605. Pour avoir soutenu l’opposition, elle est alors enfermée au château d’Usson, pour une captivité qui durera tout de même 19 ans. Menant à la fois une vie à la fois pieuse et active, sa prestigieuse présence apporte à Usson un souffle nouveau, invitant écrivains et poètes. Sitôt sa peine achevée en 1605, l’ancienne reine de France rejoint Paris où elle y décédera 10 ans plus tard, mais son souvenir perdure à Usson, à l’image de la Place de la Reine Margot où l’on peut admirer la fontaine dédiée à cette reine et un blason sculpté aux armes de la ville.

 

À lire également : Ce village parisien pittoresque abrite une église perchée et un cimetière datant du Moyen-Âge !

Image à la une : Usson © N. Dutranoy / PAH-Val d’Allier Sud

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire