fbpx

Avec ses maisons typiques de la Charente, cette cité fortifiée était autrefois connue pour son commerce du sel

Brouage - © Adobe Stock
Par Paris ZigZag

Située en Charente-Maritime, cette citadelle détient de nombreux vestiges architecturaux, ce qui lui vaut d’être inscrite dans l’inventaire des monuments historiques depuis 1886.

Une ancienne citadelle

Fondée par Jacques Pons en 1555, cette citadelle est entourée par d’importantes fortifications construites par l’ingénieur Pierre d’Argencour sur ordre de Richelieu, qui prévoyait d’en faire sa base opérationnelle pour lancer le siège de La Rochelle en 1628. Ces remparts sont toujours visibles, avec leurs bastions, leurs échauguettes et leurs deux portes : la porte Royale et porte de Marennes. Ces fortifications ont toutefois été en partie reconstruites par le marquis de Vauban, célèbre architecte militaire de la fin du XVIIe siècle.

Brouage - © Adobe Stock
Brouage – © Adobe Stock

Des monuments historiques

Baptisé Brouage, ce village autrefois connu pour son commerce de sel accueille désormais des artisans d’art. On peut donc visiter différentes galeries, et faire un tour le long des anciens remparts en empruntant le chemin situé à huit mètres de haut. Ce perchoir donne une splendide vue sur la citadelle, ainsi que l’île voisine d’Oléron.

Brouage - © Adobe Stock
Brouage – © Adobe Stock

Au-delà des remparts, on peut aussi y découvrir d’anciens édifices, tels que la forge royale et la forge prison, la halle aux vivres, la glacièrele port souterrain, les poudrières, ou les maisons typiquement charentaises avec un toit pointu… Tout un ensemble de vestiges qui inscrivent la citadelle à l’inventaire des monuments historiques depuis 1886.

Un marais de 16 000 hectares

La citadelle détient aussi le marais de Brouage, qui s’étend sur près de 16 000 hectares. Celui-ci s’est formé sur les anciens marais salants caractéristiques du lieu durant plusieurs siècles. À partir du XVIe siècle, ceux-ci sont laissés à l’abandon avant de devenir, deux siècles plus tard, une vaste zone de pâturage accueillant près de 150 espèces d’oiseaux, dont des cigognes, hérons ou aigrettes.

Brouage - © Adobe Stock
Brouage – © Adobe Stock

À lire également : Ce village magique au cœur d’une rivière sauvage à 2h de Paris est caché par le « Bois d’Amour » où on fait encore…

Image à la une : Brouage – © Adobe Stock



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire