• Offrez la box visite insolite
    Un cadeau ludique et culturel !

La plus vieille maison de Paris

la maison de Nicolas Flamel dans le Marais
  • Offrez la box visite insolite
    Un cadeau ludique et culturel !

Certaines maisons parisiennes semblent d’un autre temps avec leur colombage, mais c’est une bâtisse qui passerait presque inaperçue qui remporte la palme de la plus vielle maison de Paris : la maison de Nicolas Flamel dans le Marais.

Alors que l’on a longtemps pensé que la plus ancienne demeure de Paris se trouvait au 3 rue Volta, c’est quelques rues plus loin, au 51 rue de Montmorency que se dresse fièrement la gagnante. Construite en 1407 par Nicolas Flamel, elle avait pour but d’accueillir les pauvres du quartier. Ainsi, dans ces quatre étages se repartissaient des étudiants et des ouvriers. En échange du gîte, les habitants devaient simplement prier tous les matins. Le riche propriétaire, lui, n’y a jamais habité, préférant faire don de ses biens aux plus démunis. Il a également financé la rénovation ou la construction de nombreux hôpitaux, églises ou chapelles dans la capitale.

Après plusieurs rénovations, le fronton est le plus beau vestige de cette maison. Il a eu le droit à une très belle rénovation de la Mairie de Paris en 1900 et a d’ailleurs été classé monument historique en 1911. Les initiales de Nicolas Flamel figurent aujourd’hui sur les piliers accompagnées d’anges. Mais le vrai détail remarquable est l’inscription de la devise de la maison d’origine « Nous homes et femes laboureurs demourans ou porche de ceste maison qui fut faite en l’an de grâce mil quatre cens et sept, somes tenus chascun en droit soy dire tous les jours une paternostre et un ave maria en priant Dieu que sa grâce face pardon aus povres pescheurs trespasses, Amen. » Très religieux, à sa mort, le célèbre mécène lègue ce bien à l’église Saint-Jacques-La-Boucherie. Cette dernière a été détruite pendant la révolution, mais la Tour Saint-Jacques en rappelle l’existence.

Porte_de_l'auberge_de_Nicolas_Flamel

Mais d’où venait la fortune de Nicolas Flamel ?

Si le nom du propriétaire ne vous est pas inconnu, il y a une bonne raison… Ce libraire, copiste et universitaire est particulièrement célèbre dans le milieu de l’alchimie. Selon la légende, il aurait percé le secret de la pierre philosophale, qui permet de changer le plomb en or. Mais de cette découverte, le riche propriétaire aurait préféré faire profiter les indigents…

Et maintenant ?

De nos jours, la maison de Nicolas Flamel accueille une auberge typique qui fleure bon le vieux Paris. On y déguste des plats français semi-gastronomique à prix doux. L’ambiance et le service y sont chaleureux.

Article du 16 mars 2017

Facebook
Twitter
Google+