fbpx

Connaissez-vous les 5 places royales de Paris ?

Place des Vosges @ Shutterstock_Mistervlad
Par Sofiane

Quoi de mieux que de découvrir Paris à vélo. On en fait le tour, on cherche ses recoins cachés, et surtout, on passe par cinq places majestueuses qui ont toutes une particularité en commun : ce sont des places royales ! On prend notre Véligo – ce vélo à assistance électrique en prêt de 1 à 9 mois d’Île de France Mobilités –  et on embarque pour un tour de Paris tout en bleu !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

La place des Vosges

La place des Vosges est bien connue dans la capitale. D’un charme indéniable et d’un calme presque absolu, elle devait initialement être un carré parfait, bien qu’à peu près 15 mètres viennent différencier sa longueur de sa largeur. Mais on lui pardonne du fait de son excès de beauté : ses fontaines qui trônent au milieu offrent un bain aux oiseaux, et les immeubles l’entourant, presque roses au soleil, lui donnent son charme si parisien. Sa construction démarre en 1605. Devant être dédiée au roi Henri IV, elle s’achèvera en 1612, soit deux ans après son assassinat par Ravaillac. Après plusieurs noms accordés, Napoléon Ier lui donne son appellation contemporaine en l’honneur du département des Vosges, le premier à s’être acquitté de l’impôt pendant la Révolution française.

La place Dauphine

La place Dauphine © Pascale Gueret / Shutterstock
La place Dauphine © Pascale Gueret / Shutterstock

Installée dans la partie de l’Île de la Cité appartenant au 1er arrondissement, cette place est de forme triangulaire – ce qui est assez intriguant, finalement. Recouvrant la point ouest de l’île centrale de Paris, la pointe du triangle amène au centre du pont Neuf où la statue équestre d’Henri IV trône fièrement. Construite entre 1607 et 1611, elle porte le nom du dauphin de l’époque, le futur roi Louis XIII. Une place extrêmement calme du fait de sa position mais aussi car peu de gens semblent la connaître. D’ailleurs, elle serait, d’après les calculs de l’Institut national de l’information géographique et forestière, le centre géographique de Paris !

La place des Victoires

La place des Victoires © sefa yamak / Shutterstock
La place des Victoires © sefa yamak / Shutterstock

Cette place circulaire, à cheval entre le 1er et le 2e arrondissement, a été construite en 1685. Vous remarquez, si vous vous y baladez, que tous les immeubles l’entourant sont quasiment identiques. Sa création, laissée à l’architecte Jules Hardouin-Mansart, a suivi des caractéristiques stricts : elle devait être l’une des plus belles places de la capitale. Et pour cause : elle est consacrée aux victoires militaires de Louis XIV – comme son nom l’indique -, et lui est donc consacrée directement. En son cœur, plusieurs statues et constructions se sont suivies. D’abord, la statue du Roi soleil, la première a avoir été déboulonnée lors de la Révolution. Puis, une pyramide en bois, une statue du général Desaix, et enfin et encore aujourd’hui une statue équestre du premier protagoniste de la place.

La place Vendôme

La place Vendôme © Dan Breckwoldt / Shutterstock
La place Vendôme © Dan Breckwoldt / Shutterstock

Entre les joailliers de luxe et le minitère de la Justice, cette place a une renommée internationale. Rappelez-vous de cette publicité pour le parfum Coco Mademoiselle tournée place Vendôme. Une autre œuvre de l’architecte Jules Hardouin-Mansart, les immeubles tout autour (dont la plupart sont aujourd’hui classés Monuments historiques) respectent là encore une architecture partagée et stricte. Vous remarquerez d’ailleurs les signes du roi en l’honneur duquel elle a été construite : des soleils décorent les dessous de fenêtres tout autour de la place. Au départ, une statue équestre de Louis XIV trônait en son centre – statue démolie lors de la Révolution française et remplacée plus tard par la célèbre colonne Vendôme commandée par Napoléon Ier.

La place de la Concorde

La place de la Concorde © Sergey Dzyuba / Shutterstock
La place de la Concorde © Sergey Dzyuba / Shutterstock

Cette immense place située dans le 8e arrondissement est la plus grande de Paris. Installée en face de l’Assemblée nationale, elle fut, elle aussi, le théâtre de l’histoire politique de France. Construite en 1763 en l’honneur de Louis XV, elle devient la place de la Révolution en 1792. C’est ici que s’installe alors la guillotine maniée par le bourreau Sanson. Seront exécutés sur cette place les principaux opposants du régime révolutionnaire et la famille royale, dont Louis XVI et Marie-Antoinette. Son nom est alors choisi dans le but de réconcilier les français à la suite de l’épisode de la Terreur, à les appeler à la “concorde”.

Chaque place royale a été conçue en l’honneur d’un roi de France, leurs statues trônant au centre… Au nombre donc de cinq dans la capitale, elles forment un itinéraire parfait pour faire le tour de Paris en Véligo et d’en apprendre davantage sur sa riche histoire. D’ailleurs, ils fêtent leurs 4 ans d’existence cette année ! Un parfait timing pour commander l’un de leurs quatre modèles et sillonner les routes de la région !

À lire également : Connaissez-vous l’histoire de cet incroyable théâtre et de sa sublime façade ?

Photo en Une : La place des Vosges © unverdorben jr / Shutterstock

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l