fbpx

Saviez-vous qu’un château hanté à la sinistre réputation se dressait autrefois en plein Paris ?

October,18,,2015:,Garden,Chairs,,Luxembourg,,And,The,Senate,,In
Par Alexandre M

Source d’émerveillement pour ses habitants comme pour les millions de touristes qui y viennent chaque année, Paris regorge de sites et monuments qui confèrent à la capitale ce charme reconnu à travers le monde. Mais malgré toutes ces richesses, la capitale est également connue pour avoir abrité des lieux dignes des plus grands films d’horreur, où se sont déroulés des événements terrifiants. 

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une résidence royale devenue le repère des brigands

Outre le Louvre, anciennement résidence royale avant de devenir un musée, et le Palais des Tuileries, disparu dans un incendie en ne laissant que très peu de vestiges, la capitale a abrité un autre château dans son histoire. C’est au début du XIe siècle que le roi Robert le Pieux décide d’établir sa résidence hors de Paris, dans un vallon planté de vignes et appelé Vauvert. Un vallon situé au sud-ouest du Paris d’alors, et que nous connaissons aujourd’hui comme le Jardin du Luxembourg. Un roi hors de Paris, comment l’expliquer ? Ce descendant direct de Hugues Capet a en fait été excommunié par le pape Grégoire V pour un mariage jugé inapproprié par l’église. On lui reproche d’avoir épousé Berthe de Bourgogne, sa cousine au deuxième degré, qui avait également un enfant d’une première union. Se sentant harcelé et acculé par ses ennemis, le roi emménage donc  hors de Paris dans ce vallon où poussent des vignes. Par la même occasion, il fait embellir l’église voisine de Notre Dame des Vignes, remplacée au XIXe siècle par l’actuelle Notre-Dame-des-Champs. Mais en 1031, le roi Robert le Pieux meurt et le château de Vauvert est très vite abandonné. Pire, faute d’entretien ou d’intérêt, le lieu en devient même très inquiétant. Tandis que les murs tombent en ruine, l’édifice autrefois royal sert de refuge à des brigands et mendiants, faisant du château de Vauvert une véritable cour des miracles. Les témoignages de l’époque évoquent même des cris et des hurlements en provenance de ce lieu qui fait froid dans le dos.

Ruines du château de Vauvert, gravure du XIXe siècle © G. Leyris / Musée Carnavalet
Ruines du château de Vauvert, gravure du XIXe siècle © G. Leyris / Musée Carnavalet

Et si la légende n’était qu’une supercherie ?

Et devant une telle demeure, il ne faut pas longtemps pour que les légendes les plus effrayantes apparaissent. En plus de sa fréquentation douteuse, la bâtisse est dite hantée par les gens du quartier. Quant aux bruits étranges qui en proviennent, ceux-ci s’expliquent plutôt par les alentours, où se trouvent des carrières dans lesquelles le vent produit des sons inquiétants. Au XIIIe siècle, la terrifiante réputation de la demeure se poursuit, à tel point qu’on parle même de rumeurs d’un diable de couleur verte, avec une longue barbe et un trident, circulant dans le château parmi d’autres fantômes et bêtes diverses. Souverain de l’époque, Louis IX concède le terrain de Vauvert aux Chartreux pour y établir un monastère, la Chartreuse de Paris. Un projet qui ne plaît pas à Aloys Pierrefeu, propriétaire d’une maison donnant sur le domaine de Vauvert, dont il n’avait pas hésité à s’accaparer une partie pour installer un vaste potager et un beau poulailler. Avec l’arrivée des moines, il peut dire adieu à ses poules et légumes. Prêt à tout pour conserver ce bien, il s’en va trouver l’épicier Thomas Gidouin, qu’il fait chanter car il sait que ce dernier vend à faux poids. Pour qu’il garde le silence, Aloys Pierrafeu demande au commerçant de se faire passer pour un fantôme dans la demeure abandonnée, pour effrayer les futurs acquéreurs et qu’ils renoncent à s’installer à Vauvert.

Portique de la Chartreuse de Vauvert © Bibliothèque Nationale - Cliché Neubert
Portique de la Chartreuse de Vauvert © Bibliothèque Nationale – Cliché Neubert

Une drôle d’histoire qui aura au moins le mérite de faire rire le Roi

Dès le lendemain soir, l’épicier s’empare d’un drap dans l´armoire de sa femme et s’en va déambuler dans les couloirs du château de Vauvert, vêtu de son drap et agitant une lanterne devant les fenêtres. Au bout de dix jours, la supercherie a fait son effet : tout le monde dans le quartier ne parle que du château de Vauvert hanté par un mauvais esprit. Une histoire qui ne plaît pas au prieur Bertrand, responsable du couvent de Gentilly, qui constate que les moines n’ont plus envie de prendre possession du domaine. Équipé d’une croix, d’un bénitier et d’un gourdin, il part à la nuit tombée en compagnie d’un frère dans le château pour débusquer ce mauvais esprit. Lorsque le “revenant” fit enfin son apparition, le zèle des hommes d’église le poussa à fuir, et plus jamais il ne réapparut dans le château de Vauvert. Ayant compris la supercherie, les chartreux feront pression pour que l’auteur des faits soit châtié tandis que Louis IX, ayant eu vent de l’histoire, ne put qu’en rire. Désormais installée, la Chartreuse de Paris prospérera jusqu’à la Révolution française et deviendra célèbre pour ses pépinières, qui prospèrent encore aujourd’hui au sud du Jardin du Luxembourg. Surtout, cette histoire mémorable reste dans la mémoire des Parisiens qui commencent dès lors à employer l’expression “aller au diable de vauvert”, encore utilisée aujourd’hui et qui signifie “se rendre dans un endroit très lointain”. Une légende fascinante, et pleine de rebondissements, supplémentaire à ajouter au crédit de Paris !

Saint-Augustin et le diable par Michael Pacher 
Saint-Augustin et le diable par Michael Pacher

 

À lire également : Connaissez-vous les différentes allégories du monument de la place de la République ?

Image à la une : L’archange saint Michel pèse les âmes avec un parasite du diable sur le portail de Notre-Dame de Paris © Bridgeman Images

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire