fbpx

D'où vient la couleur blanche du drapeau français ?

Par Kevin

Couleur phare du drapeau tricolore, le blanc fait partie de notre histoire et de notre patrimoine depuis plusieurs siècles. Mais que symbolise vraiment cette couleur ? Pourquoi a-t-elle été choisie et comment ? On revient sur la riche histoire de cette couleur nationale.

De l’écharpe blanche au drapeau blanc

Petit retour en arrière. Au XVIIe siècle, l’écharpe blanche est la marque officielle du pouvoir royal français. C’est la couleur que les rois Bourbons arborent sur leurs portraits officiels et aussi celle que portent les soldats sur les champs de bataille européens. Et pour cause : depuis les guerres de religion (1562-1598), l’écharpe et le drapeau blanc sont les symboles du royaume de France.

D’abord couleur du commandement militaire des protestants opposés aux troupes de Charles IX (roi de France de 1560 à 1574), le blanc devient la couleur de la monarchie française à partir de 1589, avec l’arrivée sur le trône du roi Henri IV. Le nouveau roi de France, protestant, porte alors une marque vestimentaire très caractéristique : une écharpe blanche, appelée “panache blanc”, qui reprend la couleur du parti huguenot. Cette couleur sera gardée par Henri IV après sa conversion au catholicisme en 1593 et reprise par les rois catholiques qui le suivirent. Déjà symbole de pureté divine, le blanc représente dès lors le pouvoir du roi étroitement lié à la religion.

Henri IV portant en écharpe la bannière blanche et la croix de l’ordre du Saint-Esprit. Portrait en buste par Frans Pourbus le Jeune, huile sur toile, Versailles, châteaux de Versailles et Trianon, XVIIe siècle.

Le blanc associé aux couleurs bleu et rouge au moment de la Révolution Française

Le blanc restera la couleur du drapeau royal jusqu’en 1790. Au début de la Révolution française, l’union du blanc, du bleu et du rouge (les deux couleurs de la ville de Paris) forme le drapeau tricolore. Plus tard, le 15 février 1794,  ce dernier prend sa forme verticale. Le décret de la Convention nationale déclare que “le pavillon et le drapeau de la nation seront formés des trois couleurs nationales disposées en trois bandes égales de manière que le bleu soit attaché à la garde du pavillon, le blanc au milieu et le rouge flottant au vent.” L’ordre des couleurs a été choisi par le peintre révolutionnaire Jacques-Louis David.

Lors du retour de la monarchie de 1814 à 1830, les couleurs bleu et rouge perdent leur place égalitaire avec le blanc qui redevient la seule couleur nationale, jusqu’aux Trois Glorieuses de 1830 où le drapeau français reprend son fameux bleu, blanc, rouge. Le roi Louis-Philippe proclamait ainsi que “la nation reprenait ses couleurs”. L’article 2 de la Constitution de 1958 impose que le drapeau tricolore soit le drapeau national français. Ce qui est toujours le cas de nos jours !

                                                                                                                 Kevin Sonsa-Kini 

 

À lire également : Zadkine à Montparnasse ou l’effervescence de l’École de Paris