fbpx

Connaissez-vous la femme millionnaire qui fut la muse, l'épouse, et le dernier amour tragique de Balzac ?

Portrait de Ewelina Hanska par Holz von Sowgen (1825) / Wikipédia
Par Julien Mazzerbo

« Dix-huit ans d’amour, seize ans d’attente, deux ans de bonheur et six mois de mariage. » : telles sont les paroles de l’écrivain Gonzague Saint Bris pour définir la relation passionnelle entre l’incontournable romancier français Honoré de Balzac et sa tendre épouse, ni plus ni moins la femme de sa vie qui a permis de concrétiser ses ambitions et les propulser au grand jour pour en faire l’un des plus grands auteurs de la littérature française.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une rencontre providentielle

L’”épouse millionnaire” d’Honoré de Balzac se nomme Ewelina Hańska, née en 1804 à Pohrebyszcze, en Ukraine actuelle. Lorsque Balzac et Ewelina se rencontrent pour la première fois en 1833, à Paris, ils sont immédiatement attirés l’un par l’autre. Mais leur relation est contrariée par les circonstances : la jeune femme est déjà mariée, à un homme plus âgé et plus riche, connu de Balzac… Alors que ce dernier est un écrivain inconnu criblé de dettes. Les deux amants correspondent alors pendant plusieurs années et leur relation se renforce au fil du temps. En 1842, Ewelina divorce de son mari et Balzac n’hésite pas un instant pour la demander en fiançailles, bien qu’elle hésite quelque peu au vu de ses finances désastreuses. Le couple se marie en 1850 à Berdytchiv en Ukraine et passe six mois en France avant de séjourner dans le pays natal de Hańska. Au cours de sa carrière, Balzac s’inspire de sa chère compagne pour écrire des œuvres phares telles que Le Lys dans la vallée et La Cousine Bette.

Daguerréotype faisant le portrait d'Honoré de Balzac en 1842 par Louis-Auguste Bisson © Flickr
Daguerréotype faisant le portrait d’Honoré de Balzac en 1842 par Louis-Auguste Bisson © Flickr

inscription

Des âmes sœurs au-delà du trépas

Leur relation n’en est pas moins complexe. Les mariés s’aiment profondément mais sont très différents : Balzac est un homme passionné et ambitieux alors qu’Ewelina est une femme plus réservée, terre-à-terre mais cultivée et non moins dénuée d’intelligence qui devient une vraie source d’inspiration pour l’auteur. La jeune femme apporte à l’écrivain la stabilité et la sécurité dont il a besoin pour se consacrer à son travail : l’un des aspects les plus importants de leur relation est leur échange épistolaire qui s’étend sur plusieurs années et qui constitue un héritage marquant laissé par les deux amoureux (414 lettres en 18 ans !). Cependant, le décès de Balzac en 1850 (seulement six mois après les fiançailles du couple) dévaste l’Ukrainienne qui ne se remariera jamais… Elle paie les funérailles de l’auteur et donne son corps à la science puis se consacre à la publication des œuvres de son mari et fait en sorte que sa mémoire soit préservée. Ewelina Hańska s’impose comme une figure importante de la vie d’Honoré de Balzac : tantôt son amante, sa muse, tantôt sa protectrice, elle aura joué un rôle déterminant dans la carrière du romancier.

Ferdinand Georg Waldmuller, Madame Hanska (1835)
Ferdinand Georg Waldmuller, Madame Hanska (1835) / Wikipédia

A lire également : Connaissez-vous cette rivière qui parcourait Paris jusqu’en 1912, surnommée le “ruisseau des Gobelins” ? 

Image à la une : © Portrait de Ewelina Hanska par Holz von Sowgen (1825) / Wikipédia

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée

Le Paris des Alchimistes

Je m'inscris

News populaire