fbpx

Savez-vous ce que signifiait l'expression “se marier à la mairie du 13ème” à Paris au 19ème siècle ?

© Mairie du 13e arrondissement de Paris
Par Romane Fraysse

C’est un arrondissement connu pour ses commerces chinois et ses maisons ouvrières de la Butte-aux-Cailles. Le 13e arrondissement, créé en 1860, a pourtant connu une réputation bien moins glorieuse, avant même d’exister !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un arrondissement créé en 1860

Durant longtemps, Paris n’était constitué que de 12 arrondissements. Il a fallu attendre l’extension de la capitale en 1860 pour créer 8 arrondissements, dont le fameux 13e arrondissement, qui empiète sur plusieurs parties de l’ancien 12e arrondissement, de Gentilly et d’Ivry. Dès le début ce nouveau territoire connaît une forte activité industrielle, ainsi que l’installation de menuiseries, de tanneries ou d’ateliers de construction électrique.

La Bièvre avant les travaux de recouvrement, rue Glacière, 13e arrondissement, Paris
La Bièvre avant les travaux de recouvrement rue Glacière, 13e arrondissement, Paris

À l’origine, la mairie du 13e arrondissement se serait trouvée dans l’actuelle rue de la Glacière, qui est située sur l’ancien chemin de Gentilly, qui menait vers le centre de la commune. Le nom de sa voie proviendrait de son emplacement de l’époque : en effet, celle-ci longeait en partie la Bièvre. Lorsque le fleuve débordait durant l’hiver, les Parisiens pouvaient y récupérer la glace qui se constituait dans ses étangs provisoires, où certains patinaient également. La glace était ensuite conservée jusqu’à la fin de l’été dans des puits parfaitement isolés.

inscription

Une boutade du XIXe siècle

Mais avant cette époque, le 13e arrondissement existait pourtant déjà dans le langage ! En effet, une boutade surgit dans l’argot parisien au cours du XIXe siècle. En effet, il n’était pas rare d’entendre certains ironiser en parlant de “se marier à la mairie du 13e” alors même qu’elle n’existe pas. En effet, avant 1860, utiliser cette expression était une manière de désigner les couples qui vivaient en concubinage, sans être mariés. Il s’agissait donc d’une pointe d’humour, tout en conservant un esprit critique sur ces mœurs considérées comme bien légères.

Charles Marville, Mairie du 13e arrondissement, 1977-1979
Charles Marville, Mairie du 13e arrondissement, 1977-1979

Voilà pourquoi le 16e n’est pas le 13e 

L’argot parisien a bien plus d’influence sur l’urbanisme de la capitale qu’on le croit ! En effet, cette simple expression qui n’était qu’une boutade a finalement donné une réputation peu valorisante au 13e arrondissement. Or, lorsque le baron Haussmann prévoit d’agrandir le territoire de Paris, il pense tout d’abord répartir les nouveaux arrondissements de gauche à droite, et de haut en bas. Le 13e aurait donc du se trouver à la place de l’actuel 16e arrondissement. Pourquoi ce projet a-t-il vu des réticences ? Selon la légende, cela est tout simplement dû à la boutade dont nous vous parlons ! En effet, les habitants du 16e arrondissement ne voulaient pas être associés à cette expression populaire et la numérotation a donc été changée, pour devenir celle que nous connaissons.

Mairie du 13e arrondissement, place d'Italie, Paris
Mairie du 13e arrondissement, place d’Italie, Paris

À lire également : À la mairie du 17e, la façade végétalisée tarde à prendre des couleurs

Image à la une : © Mairie du 13e arrondissement de Paris

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l