fbpx

"S'il y a un endroit où Marie-Antoinette a laissé son empreinte, c'est vraiment..." : La Reine se réfugiait dans ce coin de paradis

Hameau de la reine © Rolf, Adobe Stock
Par Lola

Connaissez-vous l’endroit où “Marie-Antoinette a laissé son empreinte“, selon l’historien Jean des Cars (1943 -) ? Petit indice : c’est à plus de 17 km du centre de Paris, du côté de Versailles, qu’il faut chercher ! Et plus particulièrement, dans les jardins du château le plus connu de France…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un jardin féminin dans un château royal mondialement connu

Le château de Versailles s’impose dès 1682 comme la nouvelle demeure des rois et reines de France grâce à Louis XIV (1638-1715). Il fait en effet bâtir le château sur les ruines du pavillon de chasse de son prédécesseur Louis XIII (1601-1643), en souhaitant faire de Versailles un lieu de pouvoir grâce à sa taille majestueuse et sa beauté indiscutable. Classés comme patrimoines mondiaux de l’humanité par l’UNESCO, le château et ses jardins qui s’étendent sur plusieurs centaines d’hectares attirent chaque jour des milliers de visiteurs. Principalement associé au Roi Soleil, on oublie souvent qu’une partie du parc royal est né grâce au génie de la reine de France Marie-Antoinette (1755-1793) à partir de 1777

Le hameau de la Reine, un bijou de verdure

Alors tout jeune roi, Louis XVI fait don du Petit Trianon à son épouse Marie-Antoinette. Dépendance à part entière du parc de Versailles où ils résident jusqu’à la Révolution, la reine de France voit l’opportunité de créer un jardin personnel où venir se réfugier lorsqu’elle ressentirait un besoin de solitude. Elle partage ses requêtes d’aménagement et d’embellissement à l’architecte lorrain Richard Mique dès 1777 afin que des bâtisses viennent entourer le lac. C’est un véritable village qui prend vie sous les yeux de la reine ! Débutés dès 1783, les travaux se finissent trois ans plus tard. Ils permettent notamment la création d’un moulin, d’un colombier, d’une maison de garde… et bien évidemment, de la célèbre tour de Marlborough que vous pouvez toujours voir aujourd’hui ! Le pari de Marie-Antoinette est réussi : dès lors, elle peut mener une vie plus apaisée à l’abri de l’effervescence de Versailles (même si elle n’en profita que très peu, puisque la Révolution frappa en 1789).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hameau de la Reine (@hameaudelareine)

La promesse d’une promenade onirique

Il faut bien plus d’une journée pour apprécier le château et les jardins de Versailles, et si le Hameau de la reine n’est pas forcément le premier coin de verdure qu’on penserait à visiter, il en vaut pourtant très largement la peine. C’est un véritable parc fleuri, et qui vous fera habilement voyager à travers les âges. En effet, vous pouvez déambuler dans cet hameau comme le fit la reine Marie-Antoinette à de nombreuses reprises entre 1786 et 18789. Cela vous garantira une promenade unique à toute saison de l’année où vous pourrez côtoyer l’architecture royale de la fin du XVIIIe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hameau de la Reine (@hameaudelareine)

http://bit.ly/visitespariszigzag

Domaine de Trianon
Place d’Armes 78000 Versailles
Plus d’info ici !

Photo à la Une : Hameau de la reine © Rolf, Adobe Stock

À lire également : Les épreuves équestres des JO 2024 investiront les jardins du château de Versailles !