Le fiacre, une traversée des mauvaises mœurs parisiennes

Si le fiacre naît sous le règne de Louis XIV, il demeure caractéristique de la vie parisienne du XIXe siècle. Omniprésent dans la peinture et la littérature de l’époque, son portrait n’en reste pas moins sombre, rythmé par la lutte sociale des cochers et les récits critiques sur son insalubrité.

Cet article est réservé aux membres Zigzag. Pour accéder à tous les articles en illimité et soutenir Paris Zigzag cliquez sur s’abonner.

S'abonner

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités