fbpx

Le rébus des Invalides

Par ludo

Louvois, alors secrétaire d’Etat à la Guerre de Louis XIV (intéressant de voir comment ce poste a évolué au fil des siècles pour devenir le ministre de la Défense), supervise les travaux de construction du bâtiment. C’est le roi qui voulait un lieu majestueux pour accueillir les soldats réformés de son armée.

Très fier du résultat, Louvois a toujours rêvé d’être enterré aux Invalides. À sa mort en 1691, Louis XIV exauce son voeu et fait mettre son corps au sein du prestigieux bâtiment. Mais la construction de son mausolée prend un temps fou pour des raisons obscures (Madame de Maintenon est soupçonnée d’être derrière tout cela) tant et si bien que sa famille préfère en 1699 faire transférer son corps du côté de la Place Vendôme. Mais le marquis de Louvois avait prévu le coup pour être sûr de laisser quoiqu’il arrive, un peu de lui aux Invalides.

Une soixantaine de lucarnes en pierre habillent la façade de la cour d’Honneur. Elles sont toutes décorées sur le thème de la guerre et des armées. Enfin toutes sauf une…
En effet, la cinquième lucarne représente, un loup de face, les yeux et oreilles grands ouverts, fixant la cour. Ce serait un clin d’oeil laissé par le marquis puisque ce “loup voit”, le secrétaire Louvois aurait ainsi laissé à jamais son emprunte aux Invalides.

La prochaine fois que vous y passerez, ouvrez l’oeil !

louvois-illu4

louvois-illu2