fbpx

Connaissez-vous les différentes allégories du monument de la place de la République ?

Place de la République
Par Romane Fraysse

Dans le climat tendu des élections, bon nombre de Parisiens se rassemblent sur la place de la République pour défendre les valeurs chères au pays : “Liberté, Égalité, Fraternité”. Mais quelles sont les allégories sculptées sur son célèbre monument ?

Pourquoi cette place ?

Avant d’être la place de la République, ce territoire était traversé par l’enceinte de Charles V, où se trouvait la porte du Temple. C’est sous le Second Empire que celle-ci est conçue durant les travaux du baron Haussmann. Celle-ci se nomme toutefois la place du Château-d’Eau et est d’abord ornée de la fontaine du Château d’eau réalisée par un certain Pierre-Simon Girard. Cette oeuvre sera finalement déplacée à La Villette en 1875 pour être remplacée par une plus grande fontaine du Château d’eau réalisée par le fameux Gabriel Davioud.

Place de la République
Place de la République

Mais lorsque la Troisième République est proclamée en 1870, cette place est transformée pour correspondre aux nouveaux idéaux politiques. Ainsi, le conseil municipal de Paris demande la création d’un monument à la République dans Paris. Le concours est alors remporté par les frères Morice : Léopold a conçu la statuaire, tandis que Charles a créé le piédestal. La nouvelle statue remplace la fontaine, avec une inauguration tenue le 14 juillet 1883. La place prend quant à elle le nom de “place de  République” en 1889.

La statue républicaine

Le monument est ainsi composé d’une statue en bronze haute de 9,5 mètres. Symbole de la République, celle-ci prend les traits d’une Marianne droite, vêtue d’une toge avec un baudrier autour de la taille, sur lequel est fixée une épée. Celle-ci détient les attributs républicains, à savoir le bonnet phrygien, symbole de liberté, et la couronne végétale de blé avec une étoile à cinq branches, qui incarne la nation. Dans sa main droite, elle porte un rameau d’olivier évoquant la paix, et dans sa main gauche, une tablette avec l’inscription “Droits de l’Homme“.

Monument à la République
Monument à la République

Les allégories du piédestal

Mais ce n’est pas tout, car le piédestal a lui aussi beaucoup de symboles à déchiffrer ! Mesurant 15,5 mètres de hauteur, cette colonne est ornée d’une guirlande de bronze qui fait le tour, d’armoiries de Paris, ainsi que de l’inscription “À la gloire de la République Française – La ville de Paris – 1883″. Le long de sa pierre, on peut apercevoir trois groupes de sculptures représentant la fameuse devise “Liberté, Égalité, Fraternité”. Placée à gauche de la statue, La Liberté tient un flambeau dans la main gauche et une chaîne brisée dans sa main droite ; placée à droite, L’Égalité tient quant à elle le drapeau de la République et un niveau de charpentier la symbolisant ; enfin, La Fraternité est représentée au dos de la statue, sous les traits d’une femme observant deux enfants en train de lire, allégorie de la connaissance. Une statue de lion est aussi placée au pied de la statue afin de symboliser Le Suffrage universel.

L'Egalité
L’Égalité

Monument à la République
Place de la République, 75010 Paris

À lire également : Que nous disent les statues des places parisiennes ?

Image à la une : Monument à la République – © Adobe Stock



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire