fbpx

Connaissez-vous la boutique de mode qui cache une incroyable cheminée industrielle dans le Marais ?

L'ancienne usine de la société des cendres réhabilité en boutique Uniqulo
Par clementine

Il faut la voir pour la croire ! Cachée au sein d’une boutique de mode du Marais, cette cheminée témoigne du passé industriel du quartier. Paris ZigZag vous la fait découvrir.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4Po

Il faut bien chercher pour espérer apercevoir cette magnifique cheminée. En effet, on ne peut la voir que d’un endroit : le jardin de l’hôtel de Coulanges. Pour cela, l’entrée se trouve à la Maison de l’Europe au 35-37, rue des Franc-Bourgeois. Du haut de ses 35 mètres, cette cheminée industrielle en brique indique la présence d’un ancien complexe industriel. L’endroit construit en 1886 était la propriété de la Société des Cendres, fondée en 1859 par pas moins de… 550 actionnaires !

Petite histoire de la Société des Cendres

À l’origine de cette entreprise se trouve les “laveurs de cendres”. Ça ne vous dit rien ? Rien d’anormal, cette profession méconnue consistait à traiter les déchets des bijoutiers et joailliers afin de récupérer dans les cendres l’or, l’argent ou le platine qui s’y trouvaient encore. Au vue des revenus de l‘activité florissante, ces derniers décident de ne plus sous-traiter et, à la place, de l’effectuer eux-mêmes. À cette fin, il décide d’ouvrir la Société des Cendres dont les clients sont aussi les actionnaires ! Ils élisent alors domicile au 39 rue des Francs-Bourgeois. De nos jours, la bâtisse et la cheminée de la société des cendres subsistent encore.

L'ancienne usine de la société des Cendres © D.R.

Tout se passait à l’arrière du bâtiment. À l’aide d’un fourneau entreposé au sous-sol d’une cour couverte, les résidus des orfèvres, argentiers et autres bijoutiers étaient fondus. Les « restes » étaient, quant à eux, broyés à l’aide d’une énorme presse. Après des années de bons et loyaux services, le matériel de l’usine devient vétuste. Ce qui n’est pas le cas des installations de l’usine. La Société des Cendres déménagera finalement en banlieue parisienne avant de changer d’activité pour s’orienter vers les prothèses dentaires et équipement orthopédique… Un sacré revirement !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wilson PIERRE-EMILE (@wilsonpe)

Aujourd’hui, l’usine du 39 rue des francs Bourgeois a été réhabilitée et est devenue une boutique Uniqlo. Le lieu possède un charme d’antan unique en son genre. Et cela permet au quartier de ne pas oublier son glorieux passé.

 



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire